Aller au contenu principal

110 Bourgogne : vingt-cinq ans d’existence

La section Bassée-Gâtinais de la coopérative 110 Bourgogne a tenu son assemblée générale le 20 novembre à Villeneuve-La-Guyard (Yonne).

Villeneuve-la-Guyard, vendredi 20 novembre. Les présidents de la section Bassée-Gâtinais et de 110 Bourgogne, Didier Lavaux et Gérard Delagneau, ainsi que le directeur de la coopéraive 110 Bourgogne, Jean-Marc Krebs, ont évoqué les récoltes 2014 et 2015, des années record pour les rendements en blé.

« Les hommes et les territoires doivent rester au cœur des actions de 110 Bourgogne », a rappelé le président de la coopérative créée il y a un quart de siècle, Gérard Delagneau, alors que se tenait la cinquième et dernière assemblée de section 2015, celle de Bassée-Gâtinais présidée par Didier Lavaux, le vendredi 20 novembre à Villeneuve-la-Guyard (Yonne).

Avec 471 761 tonnes, la collecte de la coopérative lors de la campagne 2014-2015 est en hausse de 8,5 %. Cette campagne a été marquée par la faible qualité des blés  et une forte augmentation des coûts de transport, notamment pour mieux vendre les grains.

Au sein de Cérévia, union de commercialisation comptant sept groupes coopératifs, le marché intérieur a été privilégié afin de conserver les clients de proximité ancrés au sein du territoire.

Concernant les approvisionnements, l’exercice 2014-2015 a été marqué par une légère augmentation des ventes de produits azotés et une baisse des apports en phosphore et en potasse. Ce service fonctionne via Area, centrale d’approvisionnement en agrofourniture qui représente 12 % du marché national des phytosanitaires, permettant ainsi d’avoir un poids important lors des négociations avec les fournisseurs.

Dans le même temps, le service agro-développement SeineYonne, service commun à Capserval, travaille au développement d’une agriculture durable et performante sur l’ensemble du territoire tout en tenant compte des spécificités de chaque secteur et en anticipant les problématiques de demain.

Quant à la politique d’investissement du groupe, elle reste tournée vers l’adaptation des sites afin de répondre aux attentes réglementaires, des adhérents et des clients.

Des cases à engrais ont été aménagées sur le site des Clomarts à Montereau-Fault-Yonne.

Dans ce contexte difficile, le résultat du groupe 110 Bourgogne — filiales incluses — reste stable à 1 693 KEuros.

En revanche, la marge a diminué suite à la volonté du conseil d’administration de redistribuer un maximum de produits aux coopérateurs.

Dans un second temps, un point sur la récolte 2015 et les marchés a été proposé. Concernant plus particulièrement le blé, la récolte mondiale est record et cela, pour la seconde année consécutive d’où des stocks en hausse et une agressivité des concurrents.

Les exportations seront nécessaires sur la seconde partie de campagne.

Enfin, le marché des phytosanitaires et des engrais, qui se concentre de plus en plus, a été évoqué. À ce jour, six sociétés concentrent 80 % du chiffre d’affaires mondial en phytosanitaires. À l’horizon 2020, on s’achemine vers quatre acteurs.

En conclusion, le président a annoncé la création d’un méthaniseur à Charmoy en partenariat avec le centre d’insémination et le pôle élevage de Migennes (Yonne).

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité