Aller au contenu principal

Vœux
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »

Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France, et Clément Torpier, président des Jeunes agriculteurs de région Île-de-France, présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.

«Nous avions espéré que 2021 soit l’année de la relance après une année 2020 marquée par l’explosion de la crise sanitaire. Elle n’aura finalement été qu’une année de transition tant économiquement que du point de vue de la crise. Cependant, l’impact sociétal est encore devant nous et les changements à venir vont modifier profondément notre société et les relations humaines.

2021 restera une bonne année économique, dans la moyenne, malgré des résultats de moissons hétérogènes sur le territoire francilien. Nous devons saisir l’opportunité des prix favorables pour rester compétitifs malgré la hausse des charges.

On peut cependant s’inquiéter une nouvelle fois des conséquences des aléas et décisions politiques. La question de l’assurance se pose encore, et la prochaine réforme de la Pac sera probablement une façon d’avancer sur ce sujet.

À l’enlisement de la situation sanitaire, plombant notre économie et impactant fortement nos modes de vie et de consommation, s’est ajoutée une accumulation de décisions dogmatiques récusant la science, à l’image des décisions du Conseil d’État d’annuler les chartes de bon voisinage dans le cadre des ZNT ou encore des contraintes du gouvernement à réglementer les phytos dans le cadre de Natura 2000.

Des décisions et une situation à laquelle s’ajoutent les crises géopolitiques et migratoires mettent en péril, plus que jamais, notre souveraineté alimentaire pourtant portée comme raison d’être de la Politique agricole commune. Les printemps arabes auraient dû être une leçon sur le fait que les équilibres géopolitiques sont liés à l’alimentation. De même, ces décisions handicapent la compétitivité de notre agriculture et décourage l’esprit d’entreprise.

C’est ce ras-le-bol qui a d’ailleurs conduit plusieurs centaines d’entre nous à aller manifester devant le Conseil d’État le 14 décembre dernier à Paris. Bien que révoltés par la répression policière lors de cette manifestation pacifique, nous dénonçons le ''gouvernement des juges'' mais maintenons notre confiance en la République.

Les résultats du recensement agricole 2020 tracent un panorama d’une ferme francilienne qui résiste et évolue mais qui doit persister face aux enjeux de renouvellement des générations et de féminisation, vitaux à la survie de notre agriculture.

Entre le haro et la défiance envers le numérique, les évolutions génétiques, la chimie, la pression écologique à tout va, le non-respect des institutions, il est essentiel que la science reprenne le pas sur les dogmes et les incantations. Nos politiques doivent tracer les sillons d’une politique agricole, agroalimentaire et rurale nationale et européenne à moyen et long terme qui soit claire et visionnaire.

L’avenir des hommes et femmes qui font l’agriculture, de notre pays, de notre société et de nos traditions en dépend ! Les élections présidentielles devront à ce titre être l’occasion de remettre l’agriculture au cœur du débat.

Nous devons poursuivre le renforcement des liens entre l’agriculture et les territoires et rappeler en permanence la nécessité d’atteindre la souveraineté alimentaire avec le soutien à une agriculture nourricière mais aussi contributive à l’export de la France. Il faut en permanence le rappeler : l’agriculture est la solution à un certain nombre de problématiques et enjeux : énergie, enjeux environnementaux.

Nous souhaitons à chacun d’entre vous une excellente année 2022. Qu’elle soit remplie de bonheur, de réussite et de projets. Pour entretenir la fierté de notre métier, nous vous invitons à regarder le film produit par l’association Agriculteurs d’Île-de-France sur notre belle agriculture. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité