Aller au contenu principal

25 millions d’€ versés aux 900 agriculteurs assurés dans le Loiret

Groupama: Retour sur l’assurance multirisque climatique sur récoltes

Benoit Vauxion, président Groupama Paris Val de Loire

Dans le Loiret, il y a environ 900 agriculteurs qui sont assurés en Multirisque Climatique sur récoltes, 25 millions d’€ ont été décaissé pour répondre aux sinistres récoltes dans le Loiret, 123 millions pour la caisse régionale. Plus de 80 % des dossiers ont été régularisés.

Benoit Vauxion : « Une assurance accessible à tous ! »

Suite aux conditions climatiques que nous avons subies ce printemps puis cet été , ayant entraîné de graves conséquences sur les récoltes du large bassin parisien, du nord et de l'est de notre pays, il est temps de regarder les conséquences pour les agriculteurs.

Concernant Groupama dans le Loiret, ce sont près de 900 dossiers qui ont été enregistrés pour un montant provisoire de 25 millions d'euros d'indemnités en grande partie versées aux agriculteurs à ce jour.

Depuis une douzaine d'années Groupama, assureur de l'agriculture et organisation professionnelle agricole a développé l'assurance multirisque climatique. Malgré la très forte implantation de Groupama dans les exploitations agricoles sur notre territoire, environ un tiers des agriculteurs ont souscrit la multirisque climatique.

Il est important de rappeler que cette protection permet de couvrir 15 aléas, elle bénéficie de subventions et elle répond aux exigences fixées par la réglementation.

Malgré cela, certains agriculteurs ont choisi de ne pas s'assurer, ils n'imaginaient pas des dégâts d'une telle ampleur.

La véritable question est : « moi agriculteur ai-je la capacité a supporter un phénomène climatique important pouvant entraîner la perte totale ou partielle de mes récoltes ? » L'agriculteur doit s'interroger sur ce qu'il doit mettre en place pour assurer la survie de son exploitation en cas d'aléa climatique ?

Les causes de déclenchement de la multirisque climatique sont nombreuses et toutes ces dernières années nous l'ont démontré .....

Il est important de rappeler que contrairement aux idées reçues le prix de l'assurance climatique est en réalité raisonnable, la garantie socle déduction faite de la subvention ne coûte pas significativement plus cher qu'une couverture grêle seule notamment pour du blé.

 

Cette assurance est accessible a tous, nos équipes continueront de porter ce message sur le terrain !

 

 

Retrouvez l'integralité de l'article et des temoignages d'agriculteurs Loirétains dans le journal du 30 septembre.....

 

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité