Aller au contenu principal

Portrait
Inès Abboudi, passion cosmétique

Elle ne se voyait pas poursuivre sa carrière dans le commerce, Inès Abboubi a profité du confinement pour se lancer et créer sa propre marque de cosmétiques : Myness Beauty.

Inès Abboudi.
© H.C. / Horizons

Après des études de commerce menées jusqu'au BTS Management des unités commerciales au lycée Rémi-Belleau de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) et une série de stages dans plusieurs domaines de la vente, du vêtement à la banque en passant par le mobilier, Inès Abboubi a compris qu'elle n'était pas faite pour ça. « Rien ne me plaisait vraiment et je ne me voyais pas faire ça toute ma vie », avoue-t-elle.

Planche de salut

La crise Covid et la période de confinement qui l'accompagnait lui ont peut-être servi de planche de salut : « Ça m'a permis de me poser et de réfléchir. Depuis toute petite, j'ai une passion pour les cosmétiques, je me suis dit que je devrais créer ma propre marque. C'est ce que j'ai envie de faire et continuer dans cette voie ».

La jeune femme imagine d'abord monter son propre laboratoire, « mais c'était très compliqué à petite échelle, beaucoup de normes à respecter. Alors j'ai pris contact avec des labos existants mais c'était bien trop cher, sauf celui de Bellême (Orne). J'ai été les voir et nous avons trouvé la possibilité de travailler ensemble ».

Le premier produit qu'elle leur a confié était un sérum : « Je leur ai donné tous les composants et ils se sont occupés de la mise en conformité pour qu'il puisse être vendu. De mon côté, je me suis occupé du packaging. J'ai trouvé un nom pour la marque, je voulais que l'on y retrouve mon prénom, ça a donné Myness Beauty ». Inès prend également le temps de peaufiner sa formation, « pour en savoir plus sur ce qu'il faut utiliser selon les différents types de peau. Et j'ai complété tout ça par des recherches personnelles », explique-t-elle.

En fait, la jeune femme avait une idée bien précise de ce qu'elle voulait faire. Si ça ne se voit absolument plus aujourd'hui, la jeune femme a souffert d'une acné sévère au cours de son adolescence, c'est donc une gamme de produits cosmétiques adaptés qu'elle a conçue. « Je les ai testés sur moi et je les utilise toujours ».

Après le sérum, elle a donc mis au point un savon pour sa gamme anti-imperfections. Bien sûr, elle fait attention à la qualité des produits qui entrent dans ses cosmétiques : « Je n'utilise que des produits plutôt bio, français et 100 % naturels. C'est important pour moi que ce soit bon pour la santé et pour l'environnement ».

Maintenant, la jeune femme travaille à élargir sa gamme, elle planche pour commencer sur une crème hydratante. Ses produits sont en vente dans quelques parapharmacies du Perche et sur son site Internet. Et si elle a un conseil à donner : « Quand on a une envie, il ne faut pas hésiter à se lancer même si ça fait peur. Mais il faut être entouré pour éviter certaines erreurs ».

Biographie

  • 11 avril 2000 : naissance à Orsay (Essonne).
  • Novembre 2020 : création de Myness Beauty.
  • Décembre 2021 : premières ventes en parapharmacies.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité