Aller au contenu principal

Peinture
L'art de Rosa Bonheur sur un timbre

Le 7 mars, La Poste émettra un timbre illustré par une œuvre de Rosa Bonheur à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. L'occasion de se pencher sur cette spécialiste de l'art animalier en avance sur son époque.

Peintre animalier, Rosa ­Bonheur (1822-1899) est certainement l’artiste la plus célèbre et la plus vendue de son siècle, tant en France qu’en Angleterre et aux États-Unis. Ne devant sa réussite qu’à elle-même et à son talent, elle force le respect de ses contemporains comme Georges Bizet, Buffalo Bill, la reine ­Victoria, Napoléon III ou encore Victor Hugo.

Pionnière à plus d’un titre, Rosa Bonheur a commencé à vivre de son art dès l’âge de 14 ans. Elle étudie d’abord sous la direction de son père, le peintre Raymond Bonheur, et expose très jeune, dès 1841, au Salon de peinture et de sculpture. Plusieurs médailles récompensent son travail. Sur commande de l’État, elle réalise Labourage nivernais en 1849, qui rencontre un grand succès. Mais c’est avec son immense tableau Le Marché aux chevaux — l'œuvre aujourd'hui exposée au Metropolitan Museum of Art de New York mesure 24 mètres de haut pour 50 mètres de large — que Rosa Bonheur acquiert la notoriété en 1853. Dès lors, elle connaîtra de son vivant une carrière internationale éblouissante.

Elle est la première femme artiste à recevoir la Légion d’honneur, de la main de l’impératrice Eugénie qui plus est. Novatrice, elle crée un atelier de production qui diffuse ses œuvres sous forme d’estampes et n’hésite pas à s’impliquer dans la promotion. Cette stratégie commerciale, inédite pour l’époque, assure son indépendance financière. Rosa Bonheur acquiert le château de By en 1859 — appelé aujourd'hui Château de Rosa Bonheur — à Thomery (Seine-et-Marne). Elle y passera les quarante dernières années de sa vie.

Armée de ses pinceaux, elle arpentait les forêts et les foires aux bestiaux en pantalon afin de croquer ses modèles. Amoureuse de la nature, elle s’est intéressée à la valorisation de la forêt de ­Fontainebleau et clamait haut et fort que les animaux avaient une âme, pensée rarissime au XIXe siècle. Cette femme de 1,50 m, qui prouva toute sa vie que « le génie n’a pas de sexe », nous touche encore aujourd’hui par son étonnante modernité.

Le bicentenaire fêté en Seine-et-Marne

Le bicentenaire de la naissance de Rosa Bonheur, qui a eu lieu le 16 mars 1822 à Bordeaux, sera célébré partout en France et particulièrement en Seine-et-Marne. Les animations débuteront en mars prochain. On peut retrouver le programme sur un site dédié : rosabonheur77.fr.

Le timbre vendu en avant-première

Le timbre sera vendu en avant-première les vendredi 4 et samedi 5 mars au Château de Rosa Bonheur à Thomery (Seine-et-Marne) et à Paris, au Carré d’Encre. Plus d'infos sur www.laposte.fr.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Vandalisme : 2 hectares de maïs broyés
Raphaël et Frédéric Bouché, exploitants à Ballancourt-sur-Essonne, ont été victimes d'un acte d'incivilité dans la nuit du…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité