Aller au contenu principal

Manutention
Merlo : le eWorker, télescopique 100 % électrique

Le chargeur télescopique tout électrique est devenu réalité chez Merlo. Aves ses deux modèles à deux et quatre roues motrices, la gamme eWorker affiche des capacités idéales pour travailler dans les espaces confinés, en arboriculture ou en manipulation de caisses de pommes de terre. Mais pas seulement.

C’est la génération zéro. Le tout premier développé par la marque Merlo et l’un des rares sur le marché de la manutention. Après les chariots ­télescopiques hybrides, l’Italien fait un pas de plus vers les produits écologiques et performants. Deux modèles zéro émission ouvrent le bal. Dotés d’une capacité de 2,5 tonnes — le cœur du marché agricole —, le premier dispose de deux roues motrices, de 60 chevaux avec une capacité de 1,5 tonne à la hauteur maximale de levée, de 4,8 mètres. « Grâce à un angle de braquage serré, il est l’outil idéal pour faire de la manutention dans les endroits restreints, en arboriculture notamment, mais aussi chez les producteurs de pommes de terre pour lever des caisses, pour l’entretien des espaces verts et le recyclage des déchets verts ou encore le BTP », précise Jean-Luc Cellier, spécialiste Merlo pour les établissements Poncelet, dans l’Aube.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Lundi 24 octobre, à Chartres. Pour la plateforme Sur le champ	! co-­présidée par Éric Thirouin et Éric Brault, l'enjeu est de gagner le marché de la ­restauration collective.
Sur le champ ! en manque de restauration collective
La SCIC* qui gère la plateforme Sur le champ ! a organisé, le 24 octobre à Chartres, son assemblée générale annuelle, suivie d'…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Publicité