Aller au contenu principal

Tracteurs
New Holland : la nouvelle version du T7 HD débarque enfin dans les champs

Annoncée en 2021, la nouvelle évolution du tracteur New Holland T7 HD commence à arriver chez les exploitants depuis cet été. Témoignage et vidéo d'un agriculteur qui a acquis ce modèle en août dernier pour remplacer son ancien modèle.

Cela fait maintenant plus d'un an que l'évolution du New Holland T7 HD a été dévoilée à Innov-agri. Avec l'allongement des délais de livraison, ce n’est que récemment que les concessionnaires ont pu livrer leurs tracteurs aux clients.

Pierre Leveillard, embauché dans l'exploitation familiale, a eu l'occasion de découvrir ce nouveau modèle et les différences avec la version précédente.

Pierre Leveillard, embauché dans la ferme familiale à Allonnes en Eure-et-Loir, conduit le petit nouveau de 315 chevaux depuis son arrivée. La comparaison est parlante pour l'agriculteur, ancien utilisateur d'un T7 HD de 2018.

Confort de cabine

L'évolution majeure se trouve dans sa cabine. La base du tracteur est strictement la même mais il évolue avec sa nouvelle cabine baptisée Horizon Ultra. Celle-ci est plus allongée et offre 7,5 % de volume supplémentaire, utilisé pour plus d'espaces de rangement. Elle dispose d’un compartiment réfrigéré de 12 litres et d’un espace de 30 litres derrière le siège. Pierre Leveillard note que le plus marquant est « le confort et le silence de la cabine, on n'entend pratiquement pas le moteur ». Le tracteur bénéficie en effet d'une insonorisation record d'une valeur de 66 dB. « Le freinage intelligent sur les bennes fait partie des petits détails qui nous font gagner du confort et de la souplesse au travail », complète le jeune agriculteur.

Personnalisation poussée

Le nouveau T7 hérite de l'accoudoir SideWinder Ultra, déjà disponible sur les T8 de la marque. Celui-ci intègre de multiples commandes personnalisables. « On retrouve les fonctions de base du T7 ancienne génération, mais avec des ajouts pour des affectations de commande. Chacun peut s'approprier le tracteur selon son utilisation. » Un vrai plus pour la ferme en polyculture qui compte quatre employés. Le mode personnalisé selon le chauffeur permet aussi d’enregistrer les réglages de l'écran de travail, de l’accoudoir et du mode de conduite (agressivité de la boîte de vitesse pour l’accélération/décélération). Le nouvel arrivant a déjà 300 heures au compteur sur l'exploitation en moins de trois mois, pour du transport et du travail du sol (décompactage après pommes de terre et déchaumage). Le tracteur bleu Maserati sera utilisé pour « les gros travaux, comme le travail du sol, les labours et beaucoup de transport à la benne ».

Plus grosse évolution du tracteur, la cabine est plus spacieuse et mieux ­insonorisée, avec le niveau de bruit le plus faible du marché.
Plus grosse évolution du tracteur, la cabine est plus spacieuse et mieux ­insonorisée, avec le niveau de bruit le plus faible du marché.
© J.M. - Horizons

Caméras et écrans

L’ensemble des tracteurs de la nouvelle gamme sont équipés d’une caméra à l’avant et à l’arrière. La première permet notamment de faciliter l’accrochage d’un outil sur le relevage avant, et la seconde s’active dès que la marche arrière est enclenchée.

Fini le tableau de bord classique, l’écran CenterView est placé au milieu du volant et reçoit les informations principales du tracteur. Il permet aussi d’afficher la caméra pour faciliter les manœuvres. Pierre Leveillard note un petit inconvénient sur « la lenteur de l'écran au moment de la mise en route, c’est handicapant quand on veut aller vite, on est obligé d’attendre à chaque fois ».

Le nouveau T7 HD est doté d'un écran central permettant d'accéder aux informations classiques, ainsi qu'aux caméras qui équipent tous les tracteurs.
Le nouveau T7 HD est doté d'un écran central permettant d'accéder aux informations classiques, ainsi qu'aux caméras qui équipent tous les tracteurs.
© J.M. - Horizons

« Un tracteur à la page »

Malgré tout, ce nouveau modèle n'a rien à envier aux marques concurrentes. L’agriculteur confie qu’il avait « l’image du New Holland avec des fonctions basiques, mais qu’avec les améliorations apportées sur l’utilisation, le modèle devient encore plus polyvalent. Avec cette nouvelle génération, on a un tracteur qui est vraiment à la page ».

 

 

Retrouvez le témoignage de Pierre Leveillard et son tracteur au champ dans notre vidéo :


Cet article fait partie d'un dossier Tracteurs

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Publicité