Aller au contenu principal

Accueil studieux pour les futurs apiculteurs

La chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir accueillait cette année la journée régionale organisée par l’Association de développement de l’apiculture en Région Centre.

Jean-François Billard et plusieurs apiculteurs ont fait partager leur passion pour ce métier, mais aussi leur savoir-faire à un public avide de se former (photo Adapic).

Comme chaque année, la journée régionale de découverte de l’apiculture a permis à plusieurs porteurs de projets de mieux connaître la filière.

La chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir a accueilli cette rencontre chez Jean-François Billard, apiculteur à Dammarie. « Notre profession ne dispose pas du même soutien technique que les agriculteurs. Le réseau est donc très important pour ceux qui s’installent » explique-t-il .

« C’est tout l’intérêt de l’Adapic (Association de développement de l’apiculture en région Centre) et de cette journée en particulier ».

Au total, 18 futurs apiculteurs ont participé à cette rencontre.

Tous ont un projet professionnel et la moitié sont d’Eure-et-Loir. Certains souhaitent en faire leur activité principale, mais plusieurs sont déjà professionnels agricoles et souhaitent ainsi se diversifier.

« Notre métier séduit et nous avons chaque année au moins une quinzaine d’inscrits à cette journée découverte » explique Estelle Delestra, ingénieure technique à l’Adapic. « Mais l’apiculture exige une vraie technicité et ce n’est pas toujours aussi simple qu’on peut se l’imaginer. Sur les quatre dernières années, trois ont été difficiles. C’est important de ne pas rester isolé, de connaître les interlocuteurs de la filière ».

Le matin, les participants ont pu visiter les installations de Jean-François Billard, puis plusieurs apiculteurs ont témoigné l’après-midi.

Un atelier interactif a également été organisé sur les risques de cette profession : économiques, climatiques, sanitaires.

« C’est important d’en prendre conscience et d’échanger entre professionnels sur la façon d’y faire face » souligne Louise Krolczyk, conseillère installation à la chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir.

Stéphanie Seysen

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité