Aller au contenu principal

Agrisolution lève le voile sur son nouveau produit : le WiKab

La start-up Agrisolution a fêté ses deux ans de présence au campus Les Champs du possible, le 28 novembre à Châteaudun.

L’anniversaire de ses deux ans de présence au sein du Village by CA Les Champs du possible, le 28 novembre à ­Châteaudun, a donné l’occasion à la start-up Agrisolution de dévoiler un nouveau produit.

En effet, après sa caméra Irricam, destinée à surveiller le bon déroulement d’un chantier d’irrigation sur son smartphone et capable de se transformer en caméra de surveillance au besoin, ­Agrisolution a présenté son petit dernier, le WiKab.

«  Nous n’avons pas le même parcours que les autres start-up. Notre ligne de base, c’est de créer des choses simples dont on a besoin  », a souligné son directeur commercial, Xavier Chabannes.

Ainsi, ce petit boîtier connecté est destiné à sécuriser les cabines de tracteurs, ou autres véhicules.

De fait, toute tentative d’intrusion déclenche instantanément une puissante alarme et transmet un SMS à plusieurs destinataires, comme l’a démontré ce soir-là Xavier Chabannes avec la complicité de l’adjudant Nicolas Muselec, le référent sûreté du département, qui jouait le rôle du malfaiteur.

Cette solution devrait donc permettre de limiter le vol de consoles et autres GPS dans les tracteurs. Agrisolution en a déposé le brevet.

«  Ce nouveau produit fonctionne sans application, a précisé Xavier Chabannes. Nous avons été aidés par une société pour tester et réussir à mettre un système dans la cabine pour sécuriser le matériel. Ces vols dans les cabines sont récurrents, les assureurs parlent de centaines de milliers d’euros de préjudice. Peut-être que les agriculteurs équipés pourront avoir une réduction sur leur prime d’assurance… Avec ce système, nous allons essayer d’éloigner la délinquance  ».

Une bonne idée selon la gendarmerie qui est intervenue lors de cette soirée  : «  Notre objectif d’abord, c’est la dissuasion, a rappelé Nicolas Muselec, ajoutant : C’est la redondance de moyens qui permettra d’inverser le sentiment d’insécurité  ».

Le colonel Georges Pierrini est intervenu également  : «  Nous avons renforcé la surveillance et il y a plus de gendarmes sur le terrain. C’est la police de proximité du quotidien  ».

Le boîtier WiKab ne nécessite ni abonnement, ni application. Il est vendu au prix de 485 euros. Son installation est simple et se fait en un quart d’heure. Il suffit ensuite de le paramétrer et de renseigner jusqu’à quatre numéros de téléphone.

L’objet est fabriqué en Eure-et-Loir par la société Capelix, installée à Marboué. L’équipe d’Agrisolution tenait à cet ancrage local.

Hervé Colin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité