Aller au contenu principal

Agrofilières: de secondes Rencontres plutôt réussies

La chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir a organisé, le 13 juin à Chartres, ses deuxièmes Rencontres agrofilières, réunissant plus de cent vingt exposants et plusieurs centaines d’exploitants.

Le 13 juin, à Chartres. La deuxième édition des Rencontres agrofilières de la chambre d’Agriculture a trouvé son public.

En organisant la deuxième édition de ses Rencontres agrofilières, le 13 juin sur son site à Chartres, la chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir ne savait pas trop à quoi s’attendre...

La première édition, qui s’est déroulée en septembre 2014, avait suscité un réel intérêt, en particulier par la qualité et la diversité des contacts noués, mais n’avait pas rencontré le succès escompté auprès des exploitants.

En déplaçant la date de l’événement, en affinant sa communication et forte de sa première expérience, la chambre d’Agriculture a plutôt réussi ces deuxièmes Rencontres, qu’elle a prolongées par la septième édition des Universités du soir sur le thème « Comment produire demain ».

« Je suis content », confiait le président de la chambre consulaire, Éric Thirouin, à l’issue de cette journée : « Nous avons réuni deux fois plus d’exposants et trois fois plus de visiteurs... Et on finit par une salle comble... Au moment de la première édition, beaucoup d’agriculteurs n’avaient peut-être pas compris la finalité de ces Rencontres. Il faut du temps pour que les choses se mettent en place, il faut que les gens se parlent... Là, nous avons eu beaucoup plus de monde. Maintenant, nous allons évaluer en bureau les résultats de cette journée et réflechir à l’organisation d’une troisième édition », ajoute-t-il.

Plus de cent vingt exposants se sont donc réunis à Chartres, dont une trentaine de membres de l’association Terres d’Eure-et-Loir qui tenait de concert son quatrième salon « Du terroir dans l’assiette ». Une trentaine de producteurs euréliens a fait le déplacement dans le hall de la chambre d’Agriculture avec, le plus souvent, un échantillon de leur production. 

Le reste des exposants se répartissait équitablement en cinq secteurs : agroéquipement et maintenance, énergie, agromatériaux et débouchés, numérique et matériel connecté, institutionnels et services.

Il y avait là des entreprises de toutes tailles, logées à la même enseigne, avec le plus souvent une table et quelques prospectus sous un barnum.

Parmi eux, l’entreprise Badets et fils, installée à Vernouillet.

Elle réalise des équipements personnalisés et de la mécanique industrielle. C’était là sa première participation aux Rencontres.

« Nous proposons des solutions et mettons en application les idées des agriculteurs », expliquait Alain Badets en présentant les photos d’un système fabriqué dans son atelier et qui permet de semer tout en incorporant un amendement spécial —en forme de bouchon—dans le rang.

« En quelques heures, nous avons vu pas mal de monde et pris contact avec une quinzaine de clients », estimait-il.

C’est tout le sens de cette manifestation : créer un lieu d’échanges entre acteurs de secteurs qui se connaissent peu même s’ils appartiennent au même territoire. « Et faire en sorte de donner des idées, proposer des solutions aux agriculteurs, pour baisser leurs coûts de production ou diversifier leur activité », soulignait Éric Thirouin.

À la fin de la journée, tout le monde s’est retrouvé autour d’un grand buffet concocté par les producteurs de la marque Terres d’Eure-et-Loir pour poursuivre les échanges entamés un peu plus tôt. En attendant une prochaine édition...

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Une houblonnière a germé dans le Loiret
À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec…
Publicité