Aller au contenu principal

AgroPithiviers en mode CRC

La coopérative céréalière de Pithiviers intègre la filière CRC mais la segmentation reste le socle de sa stratégie.

Benjamin Top, directeur d'AgroPithiviers, déclare : « Nous sommes en CRC pour accompagner un client historique qui a modifié son cahier des charges et qui a préféré adhérer à une démarche existante plutôt que redémarrer une démarche interne. Nous avons accepté afin de préserver un débouché en blé tendre améliorant ». Quant à savoir si l'approche CRC deviendra un axe stratégique de la coopérative, son directeur se montre catégorique : « Nous ne voulons pas nous positionner sur un seul marché avec un seul client et une démarche unique. La segmentation est fondamentale pour préserver la valeur ». De poursuivre : « La qualité d'ensemble de la production française augmente et l'AGPB (Association générale des producteurs de blé et autres céréales, NDLR) lance une démarche positive pour les céréaliers : les filières ne sont pas prêtes à payer les primes CRC ». Benjamin Top ajoute un autre élément : « Nous devons nous adapter à la typologie des exploitations de nos adhérents. Or tout le monde ne peut pas faire du CRC ». L'entité applique un certain nombre de cahiers des charges : Label rouge, norme V30-001 (ex-Irtac), bio et SAI (agriculture durable). Pour AgroPithiviers, la récolte 2019 sera la première en CRC.
« Nous cultivons du blé de qualité depuis vingt ans : ce n'est qu'une évolution du cahier des charges ».
Notre interlocuteur évoque certains freins : « Les routes limitent les surfaces éligibles. S'y ajoutent l'absence d'insectes, de traitement et de résidus de pesticide ainsi que l'inconvénient du stockage à plat ». Le directeur de la coopérative conclut en ces termes : « Le CRC est une démarche parmi d'autres ».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité