Aller au contenu principal

Culture
Alain Denizet publie sur la disparition de l'abbé Delarue

L'historien Alain Denizet publie Le Roman vrai du curé de Châtenay 1871-1914, et revient sur un fait divers qui a défrayé la chronique à l'époque.

« J'ai tiré les fils d'une pelote et beaucoup de choses sont venues », relève l'historien Alain Denizet en parlant de la disparition de l'abbé Delarue, curé de Châtenay, un fait divers qui a fait les choux gras de la presse au tournant du XXe siècle et dont il a fait la matière première de son dernier ouvrage.

« Je sentais du potentiel dans cette histoire, un peu connue mais jamais développée, un prêtre qui disparaît et qui est retrouvé quelques mois plus tard ».

Ainsi, au moment de la disparition du curé de Châtenay, le 24 juillet 1906, se disputent deux hypothèses, le crime ou la fugue, dont la presse s'empare goulûment.

Deux mois plus tard, le juge chargé de l'enquête conclut à un assassinat et une cérémonie funèbre est célébrée même si le corps n'est pas retrouvé.

Mais, coup de théâtre, le lendemain on apprend que le prêtre est à Bruxelles, où il a été rejoint par l'institutrice du village, Marie ­Frémont, enceinte de six mois…

Ce fait divers fera la une de la presse une soixantaine de fois et des centaines d'articles seront publiés en France comme à l'étranger.

« Cette histoire pose la question du célibat des prêtres, de ces hommes tiraillés par deux exigences, leur engagement religieux et leurs sentiments, » souligne l'historien.

Alain Denizet

« Ce qui est intéressant aussi, c'est la façon dont l'enquête est conduite par un juge inexpérimenté et la construction médiatique autour de cette affaire. Et puis, elle se déroule aussi dans le contexte de la loi sur la séparation de l'Église et de l'État, révélant l'opposition violente entre les cléricaux et les anti-cléricaux ».

Comme pour couper court à ce déchaînement médiatique, l'abbé Delarue et Marie ­Frémont annoncent leur mariage et confient leur mémoire à un journaliste du Matin.

« Je n'avais jamais vu ça, un prêtre et une femme novice de Saint-Paul, confier leurs mémoires intimes, pointe Alain Denizet. Après avoir ardemment lutté contre, ils se sont abandonnés à cet amour-là. Cette aventure humaine est ce qui m'a le plus intéressé ».

Cependant, fin novembre, l'abbé Delarue partira expier sa faute dans un monastère, signant la victoire de l'Église…

« À ma connaissance, il n'existe aucun livre d'histoire sur ces prêtres défroqués. Cet exemple historique de choses qui existaient, et qui travaillent toujours la société, m'a passionné. Les archives m'ont livré beaucoup de choses sur cet homme, hanté par sa faute et embarqué dans une histoire qui l'a dépassé ».

Et ce livre se lit comme un roman…

Sur sa page Youtube, Alain Denizet présente en vidéo son ouvrage

Parution

Le Roman vrai du curé de Châtenay 1871-1914 - 375 pages - ­Éditions Ella - 20 euros - www.ella-edition.com

Les plus lus

Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai
Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'…
Asperges : la fraîcheur fait la qualité
Charles Lemarié a repris en 2014 la production d’asperges initiée par son père sur l’exploitation de polyculture, en parallèle de…
JA 77 : un groupe communication qui fourmille d'idées
Depuis un an, un groupe communication s’est constitué au sein de JA 77. Très actif sur les réseaux sociaux, ce groupe souhaite…
Alain Denizet publie sur la disparition de l'abbé Delarue
L'historien Alain Denizet publie Le Roman vrai du curé de Châtenay 1871-1914, et revient sur un fait divers qui a défrayé la…
Benjamin Challes, un éleveur bien dans ses baskets
Les élus du Pays de Dreux (Eure-et-Loir) ont visité, le 8 avril, l'exploitation de Benjamin Challes, qui produit des volailles…
La saison va bientôt démarrer à la Fraiseraie de Sours
La fraiseraie de la Ferme du château, à Sours (Eure-et-Loire), dispose désormais de trois serres pour produire ses fraises, qui…
Publicité