Aller au contenu principal

Magazine
Albert Thauvin et son moulin

À Souvigny-en-Sologne (Loir-et-Cher), grâce à la passion et l'abnégation d'un homme, un moulin à vent tourne de nouveau.

© M.L. - Horizons

Comme Don Quichotte, Albert Thauvin s'est battu contre un moulin à vent douze années durant. Mais à la différence du héros de Cervantes, il ne s'est pas attaché à le détruire mais à le construire ou plutôt le reconstruire. C'est en 2007 que cet ancien plombier-chauffagiste de Souvigny-en-Sologne (Loir-et-Cher) a entrepris l'idée un peu folle de faire ressortir de terre un moulin à vent à l'identique des ouvrages du XIXe siècle.

Faire revivre le patrimoine

En tombant par hasard sur une ancienne carte postale du moulin qui trônait autrefois à proximité de sa ferme, Albert Thauvin eut l'envie de faire renaître ce patrimoine de Sologne : « J'ai commencé à en parler autour de moi, plusieurs personnes m'ont incité à me lancer dans l'entreprise. Au début du siècle, chaque commune de Sologne possédait son moulin à vent, aujourd'hui ils ont tous disparus. Je voulais restituer cette partie du patrimoine oubliée. Par chance, M. Petit, de l'association historique de la commune, avait réussi à retrouver des plans de construction de moulins à vent. Il faut savoir qu'ils étaient tous construits à l'identique. Cela a fini de me convaincre, l'aventure pouvait commencer ». Travail du bois, du métal, maçonnerie, le moulin Martin situé au lieu-dit La Moulinière, ça ne s'invente pas, a donné pas mal de sueurs froides à son créateur. D'autant plus lorsque l'on connaît les dimensions et le poids des différentes parties qui le compose. La toiture seule pèse près de deux tonnes, il en est de même pour le bourdon central qui supporte tout l'édifice. Techniquement, le mécanisme qui entraîne les ailes a dû être refait par une entreprise spécialisée pour un budget conséquent. « C'est un système dit de Berton, c'est-à-dire avec des ailes à pales en bois. Il a également fallu retrouver des bois spécifiques utilisés pour certaines parties. Par exemple, la roue qui entraîne les ailes est en orme et les dents sont en cormier, deux essences devenues très rares. »

Lieu de vie et de partage

En 2012, une nouvelle étape vient marquer la jeune existence du moulin, avec la création de l'association M'Moulin, afin de faire vivre ce lieu. « C'est une amie directrice d'une MFR* qui a eu cette idée. Avec ses élèves, ils ont travaillé sur diverses animations autour du moulin et du village et créé l'association. Depuis, nous proposons une soirée avec des concerts de jazz chaque dernier samedi de juin. »

Enfin, en 2019, Albert Thauvin pouvait définitivement célébrer la conclusion heureuse d'une épopée de plus d'une décennie. Après la pose de la toiture et la finition du bardage, le moulin pouvait à nouveau fonctionner comme du temps où ils rayonnaient sur les coteaux de Sologne, enfin à condition qu'Éole daigne se manifester.


*Maison familiale et rurale.

Dates

2007 : début de la construction du moulin.
2012 : création de l'association M'Moulin et première fête du ­moulin.
2019 : pose de la toiture et fin du chantier.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité