Aller au contenu principal

Alimentation, innovation et coresponsabilité au menu d’Open agri food 

Le troisième Open agrifood, les 16 et 17 novembre à Orléans, parlera « Alimentation et innovation responsables ». Cette manifestation vise à faire dialoguer les acteurs du monde de l’agroalimentaire.

Orléans, le 1er juillet. Xavier Beulin est le président d’Open agri food. Il a présenté la troisième édition à l’occasion d’une conférence de presse.
Orléans, le 1er juillet. Xavier Beulin est le président d’Open agri food. Il a présenté la troisième édition à l’occasion d’une conférence de presse.

Open agri food revient les 16 et 17 novembre. Sis à Orléans, l’événement vise à rassembler pour deux jours d’échanges les acteurs de la chaîne qui va « du champ à l’assiette ».

Le thème de cette troisième édition sera : « Alimentation et innovation responsables ».

Xavier Beulin, président de cette manifestation, en a posé le décor lors d’une conférence de presse, vendredi 1er juillet. « L’objectif principal est de passer de la défiance entre les maillons de la chaîne agroalimentaire à la coresponsabilité », a-t-il annoncé. Il poursuit : « Les filières agricoles et agroalimentaires doivent répondre à de nombreux défis : sur la santé, le changement climatique, en matière de responsabilité sociale des entreprises… Nous avons aussi une responsabilité croissante en matière d’énergie, d’innovation, de numérique… »

Sur ces sujets, Open agri food aura pour mission de « mettre en place des idées neuves ». Il s’agira aussi de « faire d’Orléans une vitrine ouverte sur le monde », notamment à travers la conférence plénière d’ouverture.

Pendant deux jours, rencontres, concours thématiques, déjeuners, colloques et séances collaboratives se succèderont.

Autre temps fort : « les Victoires des agriculteurs ». Ces prix récompenseront des agriculteurs qui ont mis au point des innovations, « pas uniquement au sens technologique du terme, mais aussi des innovations sociales ou liées aux modes de consommation ». Lors de l’ « oral du concours jeune », dix écoles viendront présenter des mémoires sur le thème de l’alimentation responsable.

Pendant « l’innovation day », des entreprises parleront d’innovation en matière de ressources humaines et de management. 

La « conférence citoyenne » - une nouveauté - mettra en avant des témoignages de citoyens lambda sur l’agriculture et l’alimentation de demain.

Au centre de conférences d’Orléans, un tunnel d’une centaine de mètres sera peuplé de start-ups et de laboratoires qui présenteront sous forme de démonstrations, affiches ou vidéos leurs innovations sur la filière alimentaire. C’est l’ « Innovation street »*, qui sera l’an prochain exportée au Salon de l’agriculture.

Ces deux jours seront aussi l’occasion de faire le point sur neuf projets qui ont vu le jour lors des précédentes éditions de l’Open agri food, et dont l’incubation se poursuit en 2016. Par exemple, l’application de géolocalisation « Dis-moi où » visera à ouvrir au grand public les portes des fermes, des industries agroalimentaires et des supermarchés.

Le projet « accélérateur de méthanisation », axé sur l’idée d’autonomie énergétique des territoires, entend quant à lui mettre en place un site de « méthanisation 100 % locale » en région Centre Val-de-Loire.

Le programme complet d’Open agri food 2016 se trouve ici ! 

*« rue de l’innovation », en anglais.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité