Aller au contenu principal

Alimentation, innovation et coresponsabilité au menu d’Open agri food 

Le troisième Open agrifood, les 16 et 17 novembre à Orléans, parlera « Alimentation et innovation responsables ». Cette manifestation vise à faire dialoguer les acteurs du monde de l’agroalimentaire.

Orléans, le 1er juillet. Xavier Beulin est le président d’Open agri food. Il a présenté la troisième édition à l’occasion d’une conférence de presse.
Orléans, le 1er juillet. Xavier Beulin est le président d’Open agri food. Il a présenté la troisième édition à l’occasion d’une conférence de presse.

Open agri food revient les 16 et 17 novembre. Sis à Orléans, l’événement vise à rassembler pour deux jours d’échanges les acteurs de la chaîne qui va « du champ à l’assiette ».

Le thème de cette troisième édition sera : « Alimentation et innovation responsables ».

Xavier Beulin, président de cette manifestation, en a posé le décor lors d’une conférence de presse, vendredi 1er juillet. « L’objectif principal est de passer de la défiance entre les maillons de la chaîne agroalimentaire à la coresponsabilité », a-t-il annoncé. Il poursuit : « Les filières agricoles et agroalimentaires doivent répondre à de nombreux défis : sur la santé, le changement climatique, en matière de responsabilité sociale des entreprises… Nous avons aussi une responsabilité croissante en matière d’énergie, d’innovation, de numérique… »

Sur ces sujets, Open agri food aura pour mission de « mettre en place des idées neuves ». Il s’agira aussi de « faire d’Orléans une vitrine ouverte sur le monde », notamment à travers la conférence plénière d’ouverture.

Pendant deux jours, rencontres, concours thématiques, déjeuners, colloques et séances collaboratives se succèderont.

Autre temps fort : « les Victoires des agriculteurs ». Ces prix récompenseront des agriculteurs qui ont mis au point des innovations, « pas uniquement au sens technologique du terme, mais aussi des innovations sociales ou liées aux modes de consommation ». Lors de l’ « oral du concours jeune », dix écoles viendront présenter des mémoires sur le thème de l’alimentation responsable.

Pendant « l’innovation day », des entreprises parleront d’innovation en matière de ressources humaines et de management. 

La « conférence citoyenne » - une nouveauté - mettra en avant des témoignages de citoyens lambda sur l’agriculture et l’alimentation de demain.

Au centre de conférences d’Orléans, un tunnel d’une centaine de mètres sera peuplé de start-ups et de laboratoires qui présenteront sous forme de démonstrations, affiches ou vidéos leurs innovations sur la filière alimentaire. C’est l’ « Innovation street »*, qui sera l’an prochain exportée au Salon de l’agriculture.

Ces deux jours seront aussi l’occasion de faire le point sur neuf projets qui ont vu le jour lors des précédentes éditions de l’Open agri food, et dont l’incubation se poursuit en 2016. Par exemple, l’application de géolocalisation « Dis-moi où » visera à ouvrir au grand public les portes des fermes, des industries agroalimentaires et des supermarchés.

Le projet « accélérateur de méthanisation », axé sur l’idée d’autonomie énergétique des territoires, entend quant à lui mettre en place un site de « méthanisation 100 % locale » en région Centre Val-de-Loire.

Le programme complet d’Open agri food 2016 se trouve ici ! 

*« rue de l’innovation », en anglais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité