Aller au contenu principal

Amazone fait son show à Auneau

La société Amazone a organisé dans toute la France, du 7 mars au 12 mai, son Amashow. La dernière étape de cette tournée technique consacrée au déchaumage et au semis s’est déroulée à son siège d’Auneau.

Le 12 mai, à Auneau. Le temps pluvieux a contraint Amazone à faire des présentations statiques de ses outils de déchaumage pour son premier Amashow.
Le 12 mai, à Auneau. Le temps pluvieux a contraint Amazone à faire des présentations statiques de ses outils de déchaumage pour son premier Amashow.

De Soisson (Aisne) à Auneau, en passant par Toulouse (Haute-Garonne) ou Ploërmel (Morbihan), la société Amazone a sillonné les routes de France avec son équipe technique et son matériel du 7 mars au 12 mai, pour son Amashow.

La dernière date de cette tournée s’est déroulée au siège de la marque à Auneau, mais toutes les autres ont eu lieu dans des lycées agricoles, à raison de trois jours par site.

Cette première tournée organisée sous cette forme par Olivier Groué, responsable promotion chez Amazone, était consacrée au outils de déchaumage et de semis.

« Ce sont les techniciens de la marque qui présentent les machines », explique-t-il : « Leur discours est purement technique et c’est ce que nous souhaitons. »

Ces présentations d’outils sont contextualisées : « Dans ma présentation, je parle du contexte, des conséquences du Grenelle de l’environnement, d’Écophyto, de la directive nitrate et des solutions que nous pouvons apporter... »

C’est sous cet angle qu’est ainsi présentée la version 3 du Cenius, l’outil de déchaumage qui permet de réaliser de faux semis ou de détruire les intercultures.

Idem pour la gamme de semoirs Matrixem : dotés d’une double trémie (en option), ils peuvent semer deux espèces différentes en même temps ou une seule associé à une fertilisation, les deux pouvant être modulés indépendament.

Sur ce point de l’agriculture de précision, Amazone a fait venir un représentant de la société Drone agricole, Adrien Lianne : « Nous travaillons depuis 2013 pour faire des cartes de modulation de doses ou de semis à partir de drones ou d’avions. Nous sommes implantés à Paris mais nous intervenons partout par le biais de coopératives, de négoces ou en direct avec les exploitants. »

Avec le succès rencontré — il y a eu près de sept cents personnes sur les trois dates à Auneau par exemple —, Olivier Groué pense reconduire l’opération sur d’autres thèmes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité