Aller au contenu principal

Portrait
Anne-Laure Pasquet et ses douceurs

Installée à Féricy (Seine-et-Marne), Anne-Laure Pasquet élabore confitures au chaudron, chutneys et biscuits qui offrent un festival de saveurs pour le palais.

Depuis quelques semaines, Anne-Laure Pasquet a quitté sa cuisine pour intégrer son nouveau laboratoire. Cette ancienne secrétaire de direction au conseil départemental de Seine-et-Marne a créé son entreprise, Les douceurs de Féricy, en 2019 après un congé parental pour élever sa fille Léah.

« À titre privé, j’ai toujours préparé des biscuits, notamment des bredeles (petits biscuits alsaciens) à Noël, une tradition familiale que je perpétuais, ma grand-mère étant originaire de cette région », explique la jeune femme.

Depuis quelques années, elle préparait des biscuits pour les marchés de Noël auxquels son époux apiculteur participait. En pleine réflexion sur son avenir professionnel, l’abondance de la récolte de fruits du verger, derrière sa maison, a été le déclencheur en 2018 de cette reconversion.

« Notre maison est bâtie sur un ancien verger. Mon mari a tout remanié et tente de faire revivre d’anciennes variétés. Nous avons notamment travaillé avec l’association des Croqueurs de pommes Brie-­Gâtinais », raconte Anne-Laure Pasquet qui s’est lancée dans la confection de nombreux pots de confiture à l’aide d’une bassine en cuivre, son rêve.

Elle les vend alors sur les marchés de Noël. Dans le même temps, des maraîchers de Pamfou (Seine-et-Marne) lui proposent de travailler avec eux.

Son activité de créatrice de confitures à l’ancienne préparées avec des fruits locaux issus de l’agriculture raisonnée, cuites au chaudron avec du sucre et du miel, sans additif ni conservateur,  démarre officiellement en septembre 2019.

Avec le confinement, elle développe ses ventes via la plateforme Locavores, des boutiques de proximité et depuis peu des comités d’entreprise. Si elle touche déjà les départements limitrophes, elle aimerait développer son activité à Paris.

En parallèle, elle élabore une gamme de gâteaux, secs et légers l’été et spécifiques en fin d’année avec des saveurs liées à Noël comme la cannelle.

Afin de travailler au maximum en circuit court, elle utilise la farine de la Ferme de Forest (Chaumes-en-Brie, Seine-et-Marne), les noisettes de la Ferme de Férolles (Crécy-la-Chapelle, Seine-et-Marne), sans oublier le miel de son époux.

Aujourd’hui elle propose une gamme d’une vingtaine de saveurs en confitures, les miels de son mari, un délice de fruits (pâte de fruits mixée et donc moins granuleuse pour fondre en bouche), des biscuits sucrés — dont certains naturellement sans gluten — et depuis peu des chutneys. 

« Pour ces derniers j’ai travaillé sur des saveurs salées utilisables par des chefs », note Anne-Laure Pasquet, qui réfléchit à une autre demande de ses clients : des biscuits salés. « Cela mijote gentiment », conclut-elle.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité