Aller au contenu principal

Fourrages
Anticiper c’est contractualiser

Pour faire face à la constitution des stocks qui peut s'avérer insuffisante cette année, la FNSEA CVL vous invite à prendre les devants et à contractualiser.

Les opérations paille menées par les FNSEA départementales montrent qu’il est possible de construire durablement des partenariats.
Les opérations paille menées par les FNSEA départementales montrent qu’il est possible de construire durablement des partenariats.
© Archives - Illustration

La sécheresse revient plus fréquemment au printemps, laissant craindre des récoltes de fourrages insuffisantes pour assurer l’alimentation hivernale du troupeau. Si cette année l’autorisation de pâturer et de faucher les jachères a été rendue possible à la suite du conflit russo-ukrainien, cela peut s’avérer très insuffisant pour constituer des stocks minimums. Dans ce contexte, le commerce de la paille, les échanges céréaliers-éleveurs et la récolte des cultures intermédiaires se sont développés. Cependant, trop souvent de manière sporadique, au coup par coup, l’année du manque de fourrages, sans anticipation alors que chacun, vendeur comme acheteur, a besoin de sécurisation. C’est pourquoi l’anticipation est nécessaire. La contractualisation est un outil qui permet d’engager par écrit acheteur et vendeur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité