Aller au contenu principal

Antoine Pissier : « Nous devrons augmenter les taux de protéines »

Le dirigeant de l’entreprise de négoce agricole Pissier revient sur la récolte qui s’achève et notamment sur les problèmes de qualité en blé dur.

Lors d’une réunion d’information, Antoine Pissier, le dirigeant de l’entreprise de négoce agricole éponyme, est revenu sur la campagne et la récolte passées. Il a mis l’accent sur les potentiels prometteurs, gâchés par un week-end d’intempéries avec des problèmes de germination en blé dur, orge de brasserie et sur certains blés tendres. En blé tendre, il nuance  : « On est dans une zone privilégiée par rapport au grand est de la France : l’indice de chute de Hagberg est bon. »  Il note « de grosses hétérogénéités et des poids spécifiques qui ont baissé en deuxième partie de moisson ». En colza, « les résultats sont bons ». Quant au blé dur, « il y a beaucoup de soucis de qualité, en poids spécifique comme en Hagberg. Les taux de protéines sont très hétérogènes : on en a vu à 10 – 10,5 … Il y a un gros travail à faire pour valoriser ces protéines. » Il interroge : « Comment les acheteurs vont-ils réagir face à cette mauvaise qualité ? On a encore le temps de réagir. » Et d’ajouter : « Dans le cadre du Plan protéines, nous devrons augmenter les teneurs en protéines dans nos céréales pour communiquer positivement à l’export et contrebalancer la directive nitrates. À nous d’aller de l’avant et de trouver des solutions ! » Par exemple, « piloter au plus juste la fertilisation azotée ».

L. S.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Vandalisme : 2 hectares de maïs broyés
Raphaël et Frédéric Bouché, exploitants à Ballancourt-sur-Essonne, ont été victimes d'un acte d'incivilité dans la nuit du…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité