Aller au contenu principal

Antoine Pissier : « Nous devrons augmenter les taux de protéines »

Le dirigeant de l’entreprise de négoce agricole Pissier revient sur la récolte qui s’achève et notamment sur les problèmes de qualité en blé dur.

Lors d’une réunion d’information, Antoine Pissier, le dirigeant de l’entreprise de négoce agricole éponyme, est revenu sur la campagne et la récolte passées. Il a mis l’accent sur les potentiels prometteurs, gâchés par un week-end d’intempéries avec des problèmes de germination en blé dur, orge de brasserie et sur certains blés tendres. En blé tendre, il nuance  : « On est dans une zone privilégiée par rapport au grand est de la France : l’indice de chute de Hagberg est bon. »  Il note « de grosses hétérogénéités et des poids spécifiques qui ont baissé en deuxième partie de moisson ». En colza, « les résultats sont bons ». Quant au blé dur, « il y a beaucoup de soucis de qualité, en poids spécifique comme en Hagberg. Les taux de protéines sont très hétérogènes : on en a vu à 10 – 10,5 … Il y a un gros travail à faire pour valoriser ces protéines. » Il interroge : « Comment les acheteurs vont-ils réagir face à cette mauvaise qualité ? On a encore le temps de réagir. » Et d’ajouter : « Dans le cadre du Plan protéines, nous devrons augmenter les teneurs en protéines dans nos céréales pour communiquer positivement à l’export et contrebalancer la directive nitrates. À nous d’aller de l’avant et de trouver des solutions ! » Par exemple, « piloter au plus juste la fertilisation azotée ».

L. S.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité