Aller au contenu principal

« Après l’élection, l’action »

Florent Leprêtre et Josselin Ragot, président de la FDSEA de Loir-et-Cher et président de JA 41, reviennent sur les élections de la chambre d’Agriculture.

« Dans un contexte agricole et politique difficile, les agriculteurs de Loir-et-Cher ont largement fait confiance à la liste FDSEA-JA. Avec 59 % des suffrages, notre syndicalisme améliore son score de 3 points, pour autant la hausse de l’abstention nous oblige plus que jamais à parler à tous les agriculteurs du département pour apporter des solutions et défendre notre profession.

Ce choix est celui d’une équipe engagée au quotidien au service des exploitants et de l’agriculture. C’est celui d’un travail constructif et de la détermination pour améliorer les conditions de travail et les revenus des agriculteurs. Dès le 4 mars, la nouvelle équipe se mettra en place pour poursuivre le travail engagé au sein de la Chambre.

La confiance que vous nous avez accordée nous renforce face à un pouvoir souvent éloigné des préoccupations agricoles et peu attentif aux corps intermédiaires.

Vous pouvez compter sur nous pour un engagement total en département et en région, au service des paysans et de l’agriculture. En retour, nous avons besoin d’un soutien fort de votre part pour que la FDSEA et les JA, avec la chambre d’Agriculture notamment, puissent mener et gagner les combats qui viennent.

La lutte contre les folies normatives, pour la défense de nos revenus et de notre image, entre autres, nécessitent un engagement permanent. Le soutien à ces actions passe d’abord par l’adhésion à nos syndicats pour renforcer leur légitimité. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Le 16 novembre, à Chartres. Les Universités du soir de la Chambre sur la certification HVE ont été retransmises en direct sur Youtube.
La certification HVE fait le plein
La chambre d'Agriculture a consacré, le 16 novembre, ses 28es Universités du soir au thème de la certification HVE en grandes…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
Charlin Hallouin : « J’aime tester en mesurant les risques	».
Charlin Hallouin, céréalier et producteur d’oléagineux
Installé en grandes cultures à Danzé, Charlin Hallouin produit des céréales et des oléagineux. Le président de JA 41 fabrique son…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Publicité