Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Assemblée à huis clos pour JA 77

L’assemblée générale de JA 77 s’est tenue le 26 février à huis clos, en présence du président de Jeunes agriculteurs national, Samuel Vandaele, venu échanger sur le plan carbone.

Vendredi 26 février, les Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne se sont réunis au Châtelet-en-Brie pour leur assemblée générale. À contexte particulier, assemblée particulière. En effet, à huis clos uniquement, une trentaine de JA ont assisté à la présentation du rapport financier, par le trésorier Frédéric Coibion, et du rapport d’activité, par le secrétaire général Raphaël Pladÿs.

Pauline Simony a également fait un bilan du dossier communication, fourni cette année. Elle est revenue sur la mise en place d’actions sur les réseaux sociaux, comme des portraits d’adhérents, des jeux pour les enfants, des fiches moisson, de la promotion de produits au moment des fêtes de fin d’année, ou encore la vidéo « Restez chez vous » publiée lors du premier confinement de 2020.

AG JA 77
Le rapport d'activité a été présenté par le secrétaire général Raphaël Pladÿs.

Dans un second temps, Samuel Vandaele, président de Jeunes agriculteurs national, à la suite d’une présentation en visioconférence par Maud Roy, a échangé avec les adhérents sur le plan carbone en cours de déploiement dans le cadre du Plan de relance.

L’agriculture aura effectivement un rôle important dans la stratégie nationale bas carbone par la diminution des gaz à effet de serre et par le stockage de carbone dans les sols. Des crédits carbone ainsi générés pourront être commercialisés à des acteurs privés pour compenser leurs émissions. L’agriculture francilienne doit être moteur sur ce dossier.

Les diagnostics carbone pour la labellisation bas carbone des exploitations sont en cours de mise en place en fonction des productions. Les jeunes agriculteurs installés depuis moins de cinq ans bénéficieront d’une aide à hauteur de 90 % pour le financement de ce diagnostic.

AG JA 77
Samuel Vandaele, président de JA national, a échangé avec les adhérents sur le plan carbone dans lequel l'agriculture aura un rôle important à jouer.

Malgré l’absence d’un moment convivial, toujours très apprécié chez JA, le bilan de cet après-midi est positif.

Le président de Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne, Arthur Courtier, a souligné dans son discours de clôture son amertume à la suite des annulations répétées d’événements en 2020 mais a salué l’engagement de son réseau, notamment dans le cadre de l’organisation du Festival de la terre, annoncé pour le 12 septembre 2021 à Voulangis.

Il n’a pas manqué de remercier chaleureusement les partenaires pour leur soutien financier maintenu, mais aussi le conseil départemental de Seine-et-Marne et le conseil régional d’Île-de-France pour les aides accordées aux jeunes agriculteurs ayant subi les lourdes conséquences de la sécheresse et de la jaunisse des betteraves.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité