Aller au contenu principal

Au Clos Lucé, l’esprit de Léonard

Entre 1516 et 1519, le Clos Lucé a accueilli un hôte de marque : Léonard de Vinci. Visiter ce château, c’est apprendre à mieux connaître celui qui fut bien plus que l’auteur de La Joconde.

Il y a cinq cents ans, c’est le même homme qui a eu, le premier, l’idée de l’automobile, du roulement à bille, du compteur kilométrique, de l’anémomètre, et même de la bouée de sauvetage ! C’est le même homme : Léonard de Vinci.

Le Clos Lucé à Amboise (Indre-et-Loire) rend hommage au génie protéiforme du célèbre Toscan.

Léonard de Vinci a vécu dans cette résidence d’été des rois de France pendant les trois dernières années de sa vie, à l’invitation de François Ier. Le savant y a travaillé, conversé avec le roi et sa soeur Marguerite de Navarre, mis en scène des fêtes féériques pour la cour, achevé sa peinture de Saint-Jean Baptiste.

Le domaine met en avant les inventions de Léonard de Vinci à travers plusieurs expositions de maquettes. Ses machines hydrauliques, pièces d’architecture et autres instruments de mesure prennent vie, en bois de hêtre ou en reconstitution vidéo, statiques ou mobiles, bien rangés au rez-de-chaussée du château ou disséminés dans le parc.

Un parcours culturel et des animations rappellent que l’ingénieur était aussi peintre, dessinateur, sculpteur, philosophe, musicien, poète.

Ce côté touche-à-tout rejaillit dans « le jardin de Léonard ». Contre le flanc du château, ce petit havre d’eau et de verdure illustre les travaux de Léonard de Vinci sur la nature. Pivoines et passiflores, fougères et cyclamens, cascades et mare brumeuse : on y est entouré d’éléments qui ont nourri le travail pictural de l’artiste sur les formes des plantes ou le mouvement de l’eau, et qui apparaissent dans La Joconde ou La Vierge aux rochers.

Et l’on y apprend que la nature a aussi inspiré l’homme de sciences. Ses observations minutieuses l’ont ainsi amené à pressentir comment les plantes grandissent et se nourrissent, comment les courants se forment, comment les sons et la lumière circulent.

Photos : Léonard de Serres

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité