Aller au contenu principal

Audrey Pencolé mijote dans le bonheur

D’urbaniste à créatrice de biscuits, Audrey Pencolé a fait le grand saut. Installée en Loir-et-Cher, elle propose des gâteaux apéritifs à base de plats traditionnels mijotés dans des vins de Loire.

« Quand je cuisine, je prends rarement de livre, j’adore tester et innover. »

Biscuits saveur magret de canard au Cheverny rouge, saveur bourguignon au Touraine rouge, ou veau marengo au Cheverny blanc… Audrey Pencolé ne manque pas d’imagination pour ravir les papilles.

Ces petits biscuits apéritifs confectionnés avec des plats mijotés – et en forme de verre à vin - sont nés à l’occasion d’un dîner improvisé entre amis : « J’avais des restes d’un bourguignon que j’ai broyés et intégrés à un gâteau. Mes amis ont été étonnés, amusés et plutôt agréablement surpris. Par la suite, la recette a évolué : aujourd’hui, je suis sur une base de sablé et non plus de cake. Quand je cuisine, je prends rarement de livre, j’adore tester et innover. »

Loin de l’univers de la cuisine, cette ancienne urbaniste, spécialisée dans la construction et l’aménagement de centres commerciaux, a créé son entreprise il y a tout juste six mois : « Les gourmandises d’Apolline », l’anagramme du prénom et du nom de sa fille de sept mois.

« J’ai cette passion pour la cuisine depuis l’âge de 16 ans, et plus récemment, pour le vin. J’avais ce projet de me lancer depuis plus de trois ans mais la crainte de tout laisser tomber m’a fait réfléchir. »

A la fin de son contrat d’urbaniste à Blois (Loir-et-Cher), Audrey Pencolé a saisi l’opportunité.

Elle a suivi des formations à la chambre des Métiers et de l’Artisanat, a mené un travail de prospection, a aménagé un local… « Six mois avant mon installation, j’ai travaillé mes recettes avec de grands chefs de Blois. Ce sont des rencontres exceptionnelles. Ils ont été à l’écoute et m’ont aiguillée. Cette expérience m’a permis de franchir le pas car je me suis dit : “si eux valident mes recettes, alors je ne prends pas trop de risques”. »

Achats d’aliments, production trois jours par semaine, commercialisation et livraison sont à présent le quotidien d’Audrey Pencolé. « Le soir, après une journée de production, c’est un mélange de fatigue et d’excitation. »

La jeune femme a déjà de nouvelles idées plein la tête, notamment du côté de l’événementiel…

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité