Aller au contenu principal

Axéréal met le holà sur les aléas climatiques

La coopérative céréalière lance une garantie contre les aléas climatiques.

«Proposer un service innovant aux agriculteurs, notamment sur la gestion du risque. Objectif : la pérennité des exploitations. Tous les ans, les agriculteurs sont exposés aux caprices de la météo : quelque chose qu’ils ne peuvent pas maîtriser. Nous voulons indemniser les agriculteurs pas uniquement sur des cas extrêmes mais également dans des situations relevant plus du quotidien.» Responsable marketing d’Axéréal, Nicolas Beaufils explique le concept de la garantie Altéo : une offre en partenariat avec Meteo Protect, spécialisé dans les assurances indicielles, dont l’agriculture. Une couverture contre les risques de pertes de rendements dues aux aléas climatiques. Le système vient d’être lancé via le service en ligne du site extranet, disponible pour les adhérents. L’agriculteur définit un seuil : indice de pluies, de températures, etc. Ce qui génère un prix.

Le service agronomie de la coopérative a établi des risques par défaut. Mais le professionnel peut personnaliser tous ses seuils. Pour chaque aléa, l’établissement a mis un niveau d’indemnisation :
une estimation de la perte de rendement et de son incidence économique. Le prix de la cotisation est établi selon la probabilité de survenance du risque : de 10 à 20 €/ha sur les risques par défaut. De la même façon, l’indemnisation s’élève à 200 €/ha. Mais, dans tous les cas, l’agriculteur garde la main sur chaque paramètre.

Soixante stations météo référencées

L’adhérent sélectionne la station météo la plus proche de chez lui, sachant que soixante outils sont référencés dans la zone Axéréal pour la garantie Altéo.

L’agriculteur sélectionne le risque de péril sur lequel il veut être couvert : excès de chaleur sur blé, etc. Des seuils de couverture sont calibrés mais le professionnel peut les modifier selon ses conditions pédoclimatiques et son budget. Si l’aléa survient selon les indications de la station météo et sur les seuils définis par l’agriculteur, il y a indemnisation automatique : pas de visite d’expert. Potentiellement, l’indemnisation intervient trente jours après l’incident !

Afin d’aider les agriculteurs dans leurs démarches, deux personnes d’Axéréal sont dédiées au service : Audrey Biteau et Clément Hamon. Un numéro vert (0.805.25.75.86, appel gratuit) est mis en service. Précisons que rien n’est envoyé à l’assureur sans que la coopérative n’ait rappelé l’agriculteur et validé avec lui les termes du contrat.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité