Aller au contenu principal

Balade avec les « Ânes de Madame » Sabrina Clamens

La vie réserve parfois de belles surprises. Pour Sabrina Clamens, c’est l’adoption de sa fille et une rencontre avec les ânes qui ont fait basculer sa vie.

Lors d’une randonnée dans l’Aveyron, « nous sommes tous tombés amoureux de ces animaux à grandes oreilles. »

C’est en famille, sur les chemins de l’Aveyron, que tout a commencé… « Nous sommes tous tombés amoureux de ces animaux à grandes oreilles. »

Depuis 2011, un an après ce voyage familial, Sabrina Clamens propose des balades d’une ou plusieurs journées avec un âne sur les sentiers de Loir-et-Cher.

Elle se souvient : « En 2009, avec mon mari, nous avons adopté notre fille indienne, Ossyane. Pour apprendre à se connaître et à créer du lien avec mes deux garçons biologiques de six et quatre ans à l’époque, nous avons décidé de trouver une activité avec un animal. Cette itinérance de quatre jours a été une belle façon de découvrir les paysages au rythme de l’âne et de partager de beaux moments en famille. Sur le retour, j’ai dit à mon mari : “C’est décidé, je me lance”. »

Sabrina Clamens commence alors avec quatre ânes sur un terrain prêté par sa grand-mère : Ulysse, Justine, Noisette et Berthe. « Ils m’ont tout appris. J’ai intégré la Fédération nationale ânes et randonnées et j’ai pu bénéficier de conseils pour les documents administratifs, le soin des ânes… »

Au début, il a fallu faire face à l’incompréhension de certains vis-à-vis de cette activité et convaincre les partenaires. « De mon côté, je m’attendais à une activité en extérieur mais je passais plus de temps dans la gestion et la communication qu’auprès de mes ânes. Quand on est chef d’une petite entreprise, il faut savoir tout faire. J’ai trouvé ça dur et frustrant. »

Mais la passion a pris le dessus. Attachée à ses terres natales de Loir-et-Cher, celle qui a quitté son emploi dans une grande entreprise pour retrouver une vie plus sereine auprès de ses enfants souhaite faire découvrir aux randonneurs les « petits trésors du Val de Loire » grâce à cet animal attachant et câlin.

Bientôt, Sabrina Clamens devrait développer une nouvelle activité dans son entreprise « Le monde d’Ossyane » : un camping insolite écoresponsable au cœur de la seule asinerie du département aujourd’hui composée de quinze ânes et joliment nommée les « Ânes de Madame ».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité