Aller au contenu principal

« Basta »

Déclaration des secrétaires généraux de la FNSEA

© Vincent Motin

 

Il faut savoir parfois dire les choses autrement que de manière édulcorée ou trop « convenable » lorsque l’incompréhension est et devient générale. Alors allons-y tout net, disons les choses et affirmons qu’il est nécessaire de dire que « les paysans ne sont pas des salauds » ! Ces mots-là peuvent choquer mais ils ne seront jamais aussi forts que les sentiments d’injustice perçus par une grande majorité d’agriculteurs. Montrés du doigt, ou jetés en pâtures, ils deviennent la minorité sur laquelle il « faut » taper ou plutôt sur laquelle il est facile de cogner. Toutes les idées reçues continuent d’opérer. Pollueurs, nourris au lait des subventions, conservateurs, inutiles, les adjectifs négatifs se chevauchent comme autant de vérités assénées au plus grand nombre. Et l’on commence à trouver cela normal !

Entravés et critiqués dans l’exercice de leurs métiers, obligés de se justifier sur tout, les paysans français n’en peuvent plus. Leurs qualités, leurs formations, leurs volontés de bien faire sont occultées par l’exemple qui tue, le jugement rapide, ou la vindicte facile. On les contrôle plus que n’importe quel délinquant. Exagération sûrement pas ! Il suffit de parler à un paysan où qu’il soit sur le territoire pour savoir à quel point l’action du paysan est surveillée et épiée.

Le beau métier de nourrir le monde, n’est pas qu’un métier justement, c’est aussi une mission, ne l’oublions pas ! Sinon tout le monde passera à côté de la vérité mais aussi de l’intérêt du pays. Ne laissons pas à d’autres nous expliquer la vie et notre métier. L’activisme n’est pas une morale. Les leçons de choses faites par quelques-uns et au nom de tous ne sont plus supportables. Chacun peut s’ériger en censeur et en juge, mais justement de quel droit ?

La terre est notre outil de travail (nous la protégeons), le bien-être animal, une référence quotidienne, la qualité des produits, un impératif journalier (nous la valorisons). Oui, il y a parfois eu des abus dans le passé. Bien sûr, il y a des brebis galeuses dans notre profession mais de là à jeter l’opprobre sur toute une profession en permanence, il y a un pas, des pas, à ne pas franchir.

Basta. Voilà nous disons Basta ! Il y a des familles, des hommes et des femmes, des enfants, des humains tout simplement devant toutes ces attaques. TAPER sur l’agriculture est un privilège pour les grandes consciences et les petites cervelles. Les critiques permanentes ne tombent pas forcément dans la fosse à purin. Elles touchent, blessent, et font des ravages. Personne ne reste insensible à ces injustices insensées. Le regard du voisin se fait changeant. Les enfants d’agriculteurs à l’école ne sont pas épargnés par leurs camarades. La société se radicalise. Quel est l’objectif si ce n’est faire du mal peu ou prou gratuitement.

La FNSEA défend tous les agriculteurs, de toutes les productions, de toutes les régions quoi que l’on pense d’elle. Dire stop aujourd’hui aux attaques sur le métier c’est dire que nous avons franchi un cap, celui du bon sens, de l’honneur et de la dignité. Ensemble, unis, soudés, rassemblés, montrons le vrai visage de l’agriculture française, un visage souriant même quand d’autres veulent faire la pluie et le beau temps.

Dominique BARRAU Jérôme DESPEY Daniel PRIEUR


Secrétaire général Secrétaire général adjoint Secrétaire général adjoint

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 11 avril, à Amilly. La co-associée de Jump Chartres 28, Mathilde Nodier, et le co-gérant du site de méthanisation Theuvy Biogaz, Jean-Baptiste Gouin (au c.), ont signé sous l'égide du délégué territorial de GRDF, Jean-Michel Vappereau, un partenariat pour valoriser le fumier équin.
Du fumier de cheval pour le méthaniseur
Le site de méthanisation Theuvy biogaz et le centre équestre Jump Chartres 28 ont signé le 11 avril à Amilly une convention…
La Chapelle-la-Reine, jeudi 25 avril. Augustin Vecten au milieu de l'aspergeraie. En conditions optimales, une asperge peut prendre 7 cm /jour.

Les asperges de la ferme des 4 vents
La récolte des asperges a débuté lentement en raison de la fraîcheur des températures. Rencontre avec Augustin Vecten, producteur…
Véritable figure du syndicalisme francilien, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube de ses 69 ans.
Décès de Patrick Dezobry : le vibrant hommage de toute une profession
Très engagé pour la profession depuis de longues années, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube…
Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France, introduit l'assemblée générale.
AG FDSEA Île-de-France : salle comble et riches échanges
Mardi 30 avril a eu lieu l'assemblée générale de la FDSEA Île-de-France à Louveciennes (Yvelines).Durant la matinée, les…
La matinée s'est poursuivie par la visite guidée du site, ici par Christophe Hillairet, l'un des six associés, président de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France.
Le méthaniseur de Sonchamp inauguré dans les Yvelines
Vendredi 19 avril a eu lieu l'inauguration du méthaniseur de Sonchamp sur la ferme de Luc Janottin, à Renonvilliers (…
Éric Delorme est l'actuel président de la Cuma des Vieilles charrues.
Les Vieilles charrues, une nouvelle Cuma dans le Loiret
Depuis le début de l’année, deux nouvelles Cuma se sont formées dans le Loiret, dont celle présidée par Éric Delorme et baptisée…
Publicité