Aller au contenu principal

Portrait
Benjamin Cornet et ses illuminations de Noël

À La Chapelle-Vendômoise (Loir-et-Cher), Benjamin Cornet offre de l’émerveillement aux familles venues admirer ses décorations de Noël.

Des enfants émerveillés, des parents admiratifs et des visages souriants. « Quand je vois cela, je n’ai pas de mots. Ça me pousse à continuer », explique Benjamin Cornet. Pourtant le travail de ce passionné est immense pour arriver au décor de Noël qu'il propose à la visite dans son jardin de Loir-et-Cher : plus de 1 100 leds brillant dans la nuit, 4 à 5 km de guirlandes et six semaines de travail acharné. Cette année, encore plus que les autres, le travail a été intense : « J’ai eu peur de ne pas finir à temps. J’ai été pas mal découragé. Braver le froid n’est pas toujours évident. Mais les remerciements que l’on m’offre en retour me réchauffent le cœur ».

Le village du Père Noël

À 23 ans, Benjamin Cornet, qui dans la vie de tous les jours est chauffeur-livreur, est passionné par la magie de Noël.

« J’ai toujours décoré ma chambre chez moi au moment de Noël. Mais c’est surtout il y a quatre ans que j’ai décidé de décorer l’extérieur », précise-t-il. Lorsque l’on entre dans la cour de ­Benjamin Cornet, c’est le village du Père Noël que l'on découvre brillant de mille feux. L’imaginaire de notre enfance devient réel. La magie de Noël est bien là le temps de quelques minutes. « C’est un vrai investissement. Depuis quatre ans, j’ai dépensé pas loin de 7 000 euros de guirlandes. J’économise toute l’année pour cela. À la fin, chaque année je me dis qu'il faut que je recommence l’année prochaine », avoue Benjamin Cornet.

Une passion qui réunit la famille

Cet amoureux de Noël aime d’autant plus cette passion qu’elle permet de le rapprocher de son grand-père, Pascal.

« Sans lui, cette année je n’y serais pas arrivé. Il m’a énormément aidé et j’ai de la chance de l’avoir, reconnaît Benjamin Cornet. Pour le remercier, j'ai pris du temps pour décorer et illuminer sa maison aux couleurs de Noël ».

Le jeune homme pense déjà à l'avenir : « J'aimerais faire encore mieux l'année prochaine. Je veux toujours plus me surpasser pour offrir du bonheur aux gens ». Même s’il aime passionnément ce qu'il fait, il sait qu’à un moment il devra faire des choix. « Je suis encore chez mes parents mais je ne sais pas jusqu’à quand. Et peut-être qu’un jour je serai obligé de m’arrêter, alors en attendant, j'en profite le plus possible », affirme-t-il avec un pincement au cœur.

Les décorations de Benjamin Cornet en Loir-et-Cher.
Les décorations de Benjamin Cornet dans son jardin en Loir-et-Cher.
© L.B. / Horizons

 

Esprit de Noël

Et pour admirer cette année les décors de Benjamin Cornet : « J’invite tous les gens à venir chez moi au 1 chemin du ­Moulin à La Chapelle-Vendômoise, même le 24 décembre. C'est important pour moi de partager à cette période de l'année ». C’est cela l’esprit de Noël.

Biographie

22 juin 1999 : naissance.
2018 : première année de décorations de Noël.
2022 : 4e édition des illuminations sur le thème Multicolore.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité