Aller au contenu principal

Betterave : Tereos garantit un prix minimum de 25 euros/t pour 2017 et 2018

Le sucrier Tereos vient d’annoncer un prix minimum de 25 euros par tonne de betterave pour les deux premières années suivant la fin des quotas.

«Résolument prêt pour aborder l’après 2017, le 1er groupe sucrier français garantit à ses associés coopérateurs un prix minimum de 25 euros par tonne de betteraves pour les campagnes 2017 et 2018», selon un communiqué le 17 février après ses AG. A cette base s’ajoutera un complément de prix, les dividendes et intérêts aux parts, ajoute Tereos, sachant qu’elle bénéficiera à toutes les betteraves contractées et inclut la valorisation des pulpes, précise le document. Une majoration de 3 euros/t est annoncée pour les betteraves enlevées au 20 janvier. Le groupe coopératif se fixe comme objectif 2017 un «allongement des durées de campagne à plus de 130 jours pour permettre une hausse de la production de 15 à 18 Mt de betteraves». Il s’agit pour lui d’écraser les frais fixes de fabrication en vue de « conforter le revenu » des adhérents. « Tereos est déjà positionné au premier rang pour ses coûts de production du sucre les plus bas en France, grâce notamment à la durée de campagne la plus longue et un mix énergétique compétitif », souligne le communiqué.

 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité