Aller au contenu principal

Magazine
Bicentenaire de la mort de Napoléon

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon I er, les lieux seine-et-marnais qui ont vécu l’Empire célèbrent leur lien avec cette période de notre histoire.

Le château de Fontainebleau accueillera de nombreux événements pour commémorer la présence de l'Empereur au sein de la Maison des Siècles.
Le château de Fontainebleau accueillera de nombreux événements pour commémorer la présence de l'Empereur au sein de la Maison des Siècles.
© L.-G.-D.

Figure emblématique de l’histoire de France, ­Napoléon I er est décédé il y a tout juste deux cents ans. À l’occasion de cet anniversaire, le Département de Seine-et-Marne, la Fondation Napoléon, le réseau des Villes impériales et la Ville de ­Fontainebleau se sont associés pour commémorer la présence de l’Empereur dans le département.

Pour célébrer ce bicentenaire, une série d’événements est prévue tout au long de l’année. Ainsi, la ville de Montereau-Fault-Yonne va organiser samedi 3 juillet une reconstitution militaire.

Le château de ­Fontainebleau, dont l'escalier en fer à cheval est en travaux (notre photo ci-dessus), prévoit également une reconstitution historique à l’occasion des journées Napoléon et Marie-Louise en octobre. La Maison des siècles accueillera une grande exposition sur l’Empereur à l’automne, mais a aussi pu restaurer sa bibliothèque personnelle, au sein des Petits appartements. De même, le globe terrestre, peint à la main et recouvert d'apprêt, commandé en 1803 par Napoléon I er, a retrouvé sa place dans la galerie. Ironie de l’histoire, ce globe se base sur des cartes françaises mais aussi anglaises — l'Angleterre étant pourtant l'ennemi juré de l’Aigle —, la France ne disposant pas de toutes les connaissances géographiques de l’époque. Reçu par Stendhal, ce globe est d’abord placé aux ­Tuileries, puis au château de ­Meudon pour éduquer l’Aiglon.

Le château du Martroy, à ­Chauconin-Neufmontiers, propriété d’une descendante ­d’Armand de Caulaincourt et de Pierre Daru, respectivement général et ministre de l’Empereur, sera quant à lui illuminé lors d’un son et lumière organisé pour les journées européennes du patrimoine.

Tous les événements sont à retrouver sur le site Internet créé à cette occasion : napoleon-en-seineetmarne.fr.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité