Aller au contenu principal

Magazine
Bosquet du Théâtre d’eau à Versailles

Dans le parc du château de Versailles, le Bosquet du théâtre d’eau, détruit par les tempêtes de 1990 et 1999, a été réhabilité sous la forme d’un jardin contemporain.

Le château de Versailles ­(Yvelines), associé au Roi-Soleil, Louis XIV, est célèbre pour sa splendide galerie des glaces longue de 73 mètres, l’Orangerie et ses jardins à la française, dessinés par le jardinier André Le Nôtre et qui ont nécessité quarante ans de travaux. Cependant, en déambulant dans le parc, le visiteur peut découvrir des lieux plus modernes. C’est le cas du bosquet du Théâtre d’eau. Créé en 1691, il était conçu comme un théâtre en plein air avec des gradins et une scène surélevée agrémentée d’une multitude de fontaines. Plusieurs fois modifié, il a évolué jusqu’à disparaître à la suite des tempêtes de 1990 et 1999.

Sa réhabilitation en jardin contemporain, entre 2013 et 2015, est signée du paysagiste Louis Benech et du sculpteur Jean-Michel Othoniel. L’eau est omniprésente à travers trois sculptures-fontaines composant un ensemble appelé Les Belles danses. Elles dessinent des entrelacs et arabesques en verre de Murano (Italie) représentant les parterres de broderies des jardins de Le Nôtre ou le mouvement d’un corps dansant en hommage aux ballets donnés par le Roi-Soleil. Le mécanisme de ces fontaines fonctionne automatiquement et en continu.

Si pour certains le lieu n’a pas l’élégance du bassin de Neptune ou de celui d’Apollon, il n’en reste pas moins reposant.

Le domaine royal de Versailles, qui a compté jusqu’à 8 000 hectares, s’étend aujourd’hui sur 830 hectares, dont 77 de jardin. Il comprend 55 fontaines et bassins, près de 300 sculptures et bosquets, sans oublier les jardins à la française de l’Orangerie. Et depuis la terrasse du château, on observe la grande perspective avec en ligne de mire le Grand canal.

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité