Aller au contenu principal

Bruxelles juge suffisant le soutien apporté au secteur du porc

La Commission européenne est opposée à l'octroi de restitutions à l'exportation pour la viande porcine et mise sur l'aide au stockage privé qui sera accordée à partir du mois de janvier pour soutenir le secteur. Plusieurs États membres sont loin d'être convaincus.

Face aux difficultés du secteur du porc, la Pologne a jugé, lors du Conseil agricole de l'UE le 14 décembre, que l'aide au stockage privé qui sera déclenchée le 4 janvier prochain est bienvenue mais insuffisante, et proposé d'envisager l'octroi de restitutions à l'exportation. Phil Hogan s'est opposé à une telle option qui, selon lui, serait «politiquement difficile» mais aussi «contre-productive». En effet, a estimé le commissaire européen, l'Union financerait ainsi des exportations qui auraient lieu de toute façon, puisqu'elle est très performante cette année, les ventes vers les pays tiers ayant progressé en volume de 6 % de janvier à septembre par rapport à la même période de 2014 en dépit de l'embargo russe.

Stockage privé, enveloppe, ouverture des marchés, mais pas la Russie

L'aide au stockage privé sera supérieure de 20 % à celle qui avait été instaurée en mars dernier, incluera le lard frais ainsi que la possibilité, sous certaines conditions, de sortir le produit de façon anticipée pour l'exportation, a fait valoir le commissaire à l'agriculture, rappelant que les producteurs de porc peuvent aussi bénéficier de l'enveloppe de 420 millions EUR débloquée pour le secteur de l'élevage ainsi que des efforts entrepris pour supprimer les barrières non tarifaires des pays tiers et ainsi ouvrir de nouveaux marchés.

Phil Hogan a souligné par ailleurs devant la presse que la Commission tentait toujours d'obtenir la levée de l'embargo sanitaire russe sur le lard, la graisse et les abats de porc, sans succès à ce stade.

Préoccupations de plusieurs États membres

L'appel de la Pologne à un soutien amélioré en faveur de la viande porcine a été relayé par la Slovénie, le Portugal, la Roumanie, la Hongrie, la Croatie et, globalement, par la France, ainsi que par la Belgique qui, toutefois, comme l'Allemagne, s'est prononcée contre les restitutions à l'exportation.

Ces deux derniers États membres et les Pays-Bas ont plaidé pour une restructuration du secteur, la Belgique préconisant l'abattage précoce des porcelets.

La France a considéré que l'aide au stockage privé du porc est trop tardive et insuffisante, et saisi l'occasion, de même que l'Espagne, pour évoquer la situation toujours préoccupante du secteur du lait. Selon elle, le système d'aide au stockage privé pour la poudre de lait est peu incitatif à cause de la dégradation de la qualité du produit pendant le stockage.

«Task force» sur les marchés agricoles : un ancien ministre néerlandais à la présidence

Le commissaire européen Phil Hogan a annoncé le 14 décembre aux ministres de l'agriculture de l'UE qu'il avait nommé Cess Veerman, ministre néerlandais de l'agriculture de 2002 à 2007, professeur à l'université de Wageningen, à la présidence de la nouvelle « task force » sur les marchés agricoles présentée par Bruxelles pour surveiller et améliorer leur fonctionnement. La Commission a lancé le 6 novembre un appel à candidatures pour des experts souhaitant participer à ce groupe de travail dont les conclusions sont attendues fin 2016. La composition de la «task force» sera rendue publique au début de 2016.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité