Aller au contenu principal

Budget : Le Foll table sur ses économies, l’Europe et les baisses d’impôt et de charges sociales

Le projet de loi de finances 2016 présenté le 30 septembre prévoit l'affectation de 4,5 Mds€ en crédits de paiement au ministère de l'Agriculture.

Une baisse de 2,8% par rapport à 2015 qui ne pénalisera pas les interventions en faveur du monde agricole selon S. Le Foll, qui insiste sur «les allègements de charges sociales et fiscales» issus du pacte de responsabilité et de solidarité. A 1,7 Md€, soit 224M€ de plus qu'en 2015, ces allègements doivent permettre de «renforcer la compétitivité de l'agriculture et de l'agroalimentaire». Le budget 2016 est conçu «en cohérence» avec le plan de soutien à l'élevage présenté cet été. Si les mesures déjà mises en œuvre seront inscrites dans la loi de finances rectificative 2015 et financées en partie par «la réserve de précaution du ministère», le budget maintient le soutien aux éleveurs. Au total, ce sont 600M€ qui seront débloqués pour eux sur 3 ans. Pour le financement de ses moyens d’intervention et pour participer à l’effort général de l’Etat, le ministère de l’agriculture reste soumis à des efforts intenses d’économies. Si l’enseignement agricole bénéficiera de la création de 140 postes d’enseignants et la sécurité sanitaire de 60 postes nouveaux, les suppressions d’emplois, par ailleurs, atteindront le nombre de 220. Au total, les dépenses de fonctionnement du ministère seront en baisse de 5,2%. Par ailleurs, une part croissante de mesures d’intervention est financée par le 2e pilier de la Pac (installation des jeunes, soutien à l’assurance, modernisation des élevages).

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité