Aller au contenu principal

Ça boxe pour Michel Mothmora

Boxeur originaire de Martinique et qui vit en Loir-et-Cher, Michel Mothmora est champion du monde de boxe World Boxing Federation (WBF) 2016, catégorie poids moyens. Son parcours est atypique, mais son ambition est grande et ses projets concrets.

Après avoir passé plus de dix ans dans l’anonymat de la boxe professionnelle, ce Loir-et-Chérien de 36 ans, éducateur technique en cuisine à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) à Blois vient d’intégrer en début d’année le club blésois.

Une nouvelle étape dans sa carrière professionnelle avec de « beaux et grands projets en perspective ».

Passionné par la boxe depuis toujours, il décide de se « lancer à fond » en avril 2010 à la suite d’une rupture familiale.

Cet évènement l’a fait réfléchir et se poser, selon lui, les bonnes questions : « Ce fut un tournant décisif où j’ai fait des choix qui m’ont permis d’être aujourd’hui l’homme et le sportif que je suis ». Il précise, « l’essentiel est de ne pas avoir de regrets, de ne pas passer à côté des choses qui nous sont chères et qui sont vraiment importantes pour soi ».

Et, « à force de travail, de sérieux et de conviction », Michel Mothmora a su faire sa place au sein des champions de ce sport en décrochant le 6 mai dernier la ceinture mondiale des poids moyens de la World boxing federation en Guyane.

Ses journées s’enchaînent à un rythme soutenu.

Les entraînements commencent dès 6 heures du matin, puis entre midi et deux et reprennent le soir à partir de plus ou moins 17 heures (en fonction des ses horaires), s’intercalant entre les ateliers pré-professionnels de cuisine dispensés aux jeunes de la PJJ. « Il faut bien ça pour espérer gagner et continuer à progresser ». 

La ville de Blois met à disposition ses infrastructures (piscine, salle de sport…) et fait son possible pour que son athlète puisse s’entraîner dans les meilleures conditions et perdre le moins de temps possible. « Je ne chôme pas comme on dit et ça tombe bien car j’ai les dents longues ».

Au-delà de sa passion et de son métier, Michel Mothmora continu de progresser professionnellement.

Après avoir obtenu en 2016 les diplômes de prévôt fédéral et animateur aéro boxe, il prépare actuellement le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) : « J’aime aider les jeunes et leur apprendre à se battre pour gagner ».

Fort et déterminé, Michel Mothmora prévoit une année 2017 chargée : « Arrivée dans un nouveau club, un titre mondial WBF à défendre, une ceinture européenne WBO à rapporter… »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité