Aller au contenu principal

Ça infuse au Domaine de Saint-Gilles

Des infusions « 100 % bio, 100 % délicieuses, 100 % solidaires », voilà l’audacieux défi que relève le Domaine de Saint-Gilles à Pontlevoy.

Spécialisé en maraîchage bio depuis son ouverture en 1994, le Domaine de Saint-Gilles, à Pontlevoy, produit aussi de façon artisanale et solidaire des infusions naturelles. Anis, verveine citronnelle, menthes, lavande & thym, fleurs et thym citron sont les six parfums naturels vendus dans de jolies boîtes pastel aux dessins délicats (entre 10 et 12 euros la boîte de vingt infusettes).

« Nous cultivons sur le domaine plus d’une vingtaine de plantes et de fleurs aromatiques toutes sélectionnées parmi nos préférées pour leurs saveurs particulières, leurs arômes délicats et leur beauté pour vous offrir un instant de détente et de bien-être », affirme Nadine Desnoyers, directrice du domaine.

Un succès puisque que pas moins de 45 358 boîtes ont été vendues en 2017 et que de nouvelles saveurs viennent tout juste de voir le jour. En effet, lundi 8 octobre, Nadine Desnoyers, accompagnée des équipes de l’Esat (Établissement et service d’aide par le travail), a annoncé le lancement de trois nouvelles infusions originales : Basilic, cannelle & primevère, Romarin & roses, Laurier & mauve.

L’intégralité de la production (culture, récolte, séchage, transformation, fabrication des infusettes pyramidales, conditionnement…) est réalisée à Pontlevoy par une dizaine de personnes en situation de handicap.

« L’idée est de permettre aux travailleurs handicapés de s’impliquer dans l’économie locale, souligne la directrice. Nos ouvriers maîtrisent totalement l’ensemble de la chaîne de production. Tout est réalisé au domaine, même les packagings sont montés à la main. Une garantie d’authenticité et de qualité optimale de notre terre jusqu’à votre dégustation ».

Un pari qui a déjà séduit plus de 150 professionnels dans l’épicerie fine, l’hôtellerie-restauration et l’entreprise — dans le cadre des politiques handicap et RSE, pour Responsabilité sociétale des entreprises.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité