Aller au contenu principal

Ça infuse au Domaine de Saint-Gilles

Des infusions « 100 % bio, 100 % délicieuses, 100 % solidaires », voilà l’audacieux défi que relève le Domaine de Saint-Gilles à Pontlevoy.

Spécialisé en maraîchage bio depuis son ouverture en 1994, le Domaine de Saint-Gilles, à Pontlevoy, produit aussi de façon artisanale et solidaire des infusions naturelles. Anis, verveine citronnelle, menthes, lavande & thym, fleurs et thym citron sont les six parfums naturels vendus dans de jolies boîtes pastel aux dessins délicats (entre 10 et 12 euros la boîte de vingt infusettes).

« Nous cultivons sur le domaine plus d’une vingtaine de plantes et de fleurs aromatiques toutes sélectionnées parmi nos préférées pour leurs saveurs particulières, leurs arômes délicats et leur beauté pour vous offrir un instant de détente et de bien-être », affirme Nadine Desnoyers, directrice du domaine.

Un succès puisque que pas moins de 45 358 boîtes ont été vendues en 2017 et que de nouvelles saveurs viennent tout juste de voir le jour. En effet, lundi 8 octobre, Nadine Desnoyers, accompagnée des équipes de l’Esat (Établissement et service d’aide par le travail), a annoncé le lancement de trois nouvelles infusions originales : Basilic, cannelle & primevère, Romarin & roses, Laurier & mauve.

L’intégralité de la production (culture, récolte, séchage, transformation, fabrication des infusettes pyramidales, conditionnement…) est réalisée à Pontlevoy par une dizaine de personnes en situation de handicap.

« L’idée est de permettre aux travailleurs handicapés de s’impliquer dans l’économie locale, souligne la directrice. Nos ouvriers maîtrisent totalement l’ensemble de la chaîne de production. Tout est réalisé au domaine, même les packagings sont montés à la main. Une garantie d’authenticité et de qualité optimale de notre terre jusqu’à votre dégustation ».

Un pari qui a déjà séduit plus de 150 professionnels dans l’épicerie fine, l’hôtellerie-restauration et l’entreprise — dans le cadre des politiques handicap et RSE, pour Responsabilité sociétale des entreprises.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité