Aller au contenu principal

Commercialisation
Caracterre ! au service de la communication des producteurs

Johann Gigon a lancé son agence de communication et marketing, Caracterre !, pour les acteurs du monde agricole.

Johann Gigon.
© H. COLIN - HORIZONS

Non, marketing n'est pas un gros mot, c'est mettre en lien une offre et une demande, connaitre le marché, s'y adapter et proposer quelque chose de nouveau. Or, les producteurs fermiers sont de plus en plus nombreux et la demande des consommateurs n'a jamais été aussi forte. Mais si produire est un métier, vendre sa production ne va pas toujours de soi. C'est pourquoi, Johann Gigon, fort de son expérience dans ce domaine a créé Caracterre !, une agence de communication et marketing pour les acteurs du monde agricole.

Sortir de l'ombre

Avant de lancer son agence, le jeune homme était responsable du marketing pour la société percheronne Vallégrain. « Maintenant, c'est un client, pointe-t-il. Entre la sécurité de l'emploi et l'envie que j'avais de travailler pour tous ces agriculteurs qui pratiquent la vente directe, j'ai choisi. J'aime la rencontre, les histoires différentes. Il existe une quantité d'hommes et de femmes qui font des choses extras, qui ont une philosophie, des valeurs et qui sont souvent dans l'ombre… »

Et Johann Gigon est bien décidé à les aider à se montrer : « aujourd'hui, il faut adapter l'offre à la demande d'une clientèle de plus en plus large. Il faut être sur des canaux différents. Les jeunes qui se lancent sont dans cette démarche, ils ont muri une réflexion qu'il reste à concrétiser. Ce qui demande du temps et des compétences multiples. Et il y a des producteurs bien installés qui souhaitent dynamiser ou renouveler leur offre ».

Offre forfaitaire

Pour y parvenir, il propose de définir un plan de bataille, de viser une clientèle. Cela passe par la définition d'une charte graphique, la création ou la modernisation d'un logo, d'un packaging. « Il faut se distinguer de la concurrence », souligne-t-il. Pour que les choses soient simples et claires, Johann Gigon s'occupe de tout et propose une offre forfaitaire, clé en main. Et comme il ne s'improvise pas vidéaste, par exemple, il sait utiliser son carnet d'adresse.

À propos du nom de son agence, Caracterre, il explique : « Il fallait donner un exemple. Le nom et le logo comptent. Je voulais marquer le rapport à la terre et faire ressortir le caractère de l'agriculteur. Et ce qui rend chaque produit unique, c'est son caractère. Une proposition unique, c'est ça le marketing ».

 

+ d'infos

Johann Gigon au 06.79.86.07.47 Mail : johann@caracterre- communication.fr Site internet : www.caracterre-communication.fr

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
Publicité