Aller au contenu principal

Carla, comme une salariée sur une exploitation agricole

En première année de BTS productions animales au lycée agricole de Vendôme (Loir-et-Cher), Carla souhaite devenir vétérinaire.

Vendredi 22 janvier, 6h45. La température est négative et le soleil, encore couché. Carla, élève en première année de BTS productions animales (BTS PA 1) au lycée agricole de Vendôme (Loir-et-Cher), débute sa journée par la traite des vaches.

Encadrée par Michaël, salarié de l’exploitation d’Areines, Carla procède à chaque étape : préparer la salle, rentrer les vaches, faire la traite. Pendant ce temps, deux camarades — Adeline, élève de sa classe, et Lou, en deuxième année de BTS PA — paillent les logettes. « Je suis en stage depuis mercredi sur l’exploitation du lycée. Chaque jour, nous faisons des tâches différentes », explique la jeune fille de dix-huit ans.

Au fur et à mesure de la traite, Carla apporte une partie du lait aux petits veaux : l’autonomie pourrait être le maître-mot de cet apprentissage. « Au début, les PA 2 nous donnent des conseils et une feuille de consignes est transmise le mercredi, jour où de nouveaux stagiaires prennent le relais sur l’exploitation. Comme ça, nous savons ce qu’il y a à faire. »

8h30, fin de la traite des cinquante-sept prim’holsteins. Après avoir paillé les génisses, les trois jeunes filles sortent les sept chevaux de l’exploitation, puis Carla et Adeline changent leur tenue de travail contre leurs vêtements de ville. « En temps normal, nous n’allons pas en cours pendant que nous sommes en stage, mais aujourd’hui, nous avons un devoir surveillé en pathologie. »

Un domaine que Carla apprécie particulièrement puisqu’elle souhaite devenir vétérinaire. « Pour me préparer à la classe préparatoire dans deux ans, j’ai préféré suivre une formation en lycée agricole. Si je ne parviens pas à devenir vétérinaire, je pourrai ainsi être exploitante agricole », confie cette Sarthoise d’origine.

9h, les deux lycéennes se rendent à pied à l’établissement et commencent à réviser leur cours dans la salle. Les autres élèves de BTS PA 1 les informent des devoirs à rendre pour les prochains jours.

À 10h30, Carla et Adeline sortent de la salle après une heure de contrôle et retrouvent Lou sur l’exploitation agricole qui leur explique ce qu’elle a fait pendant leur absence : « J’ai bien avancé. Vous voulez venir m’aider à soigner le porcelet ? » Un vrai travail d’équipe se met en place : Carla trouve le porcelet, Lou l’attrape et le maintient pendant qu’Adeline le soigne.

Une fois cette tâche terminée, le trio retourne aux veaux pour effectuer les petits travaux du quotidien : les nourrir, changer l’eau, nettoyer le sol… L’après-midi, Carla se rend à un rendez-vous pour discuter de son orientation avec sa professeur référente.

À 16h, elle revient sur l’exploitation pour nourrir les animaux, rentrer les chevaux et faire la traite.

18h30 : fin de la journée... et début d’un repos assurément bien mérité !

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité