Aller au contenu principal

CERFrance : une soirée dédiée à l’entreprise agricole 3.0

Le numérique en agriculture : c’était le thème des « Rencontres» de CERFrance Alliance Centre, le 2 juin à Chartres.

CERFrance Alliance Centre organisait le 2 juin une soirée sur le thème du numérique au sein des entreprises agricoles.

Bertrand Blond (spécialisé dans les systèmes d’information à CERFrance), est revenu sur plusieurs décennies de mutations digitales.

Depuis les années soixante, avec le lancement par l’armée américaine d’un programme ancêtre d’Internet, destiné au commandement de bombardements stratégiques... jusqu’à 2016, à l’heure des smartphones, des géants d’Internet (Google, Amazon, Facebook, Apple), du big data, de l’économie collective qui vient concurrencer les systèmes traditionnels (cours en ligne, location de logements par des particuliers, films disponibles en ligne dès leur sortie en salle…).

Puis, trois ambassadeurs de l’agriculture connectée ont présenté leurs entreprises.

Sophie Cucherel, d’abord, pour Miimosa. Cette plate-forme de financement participatif est entièrement tournée vers l’agriculture et l’alimentation.

À un peu plus d’un an et demi d’existence, « 79 % des collectes lancées sur www.miimosa.com ont été financées, 1,5 million d’euros collecté, trois cents porteurs de projet accompagnés. »

Pierre-Antoine Foreau a pris la suite avec www.comparateuragricole.com.

Après avoir lancé le site de commerce de produits agricoles www.biagri.com, le jeune Eurélien a fait évoluer son entreprise vers une sorte de Trivago des céréales : un site qui permet de comparer les prix proposés par les acheteurs de matières premières agricoles. « Le but est de donner aux exploitations le meilleur débouché », argue-t-il.

« Éviter que l’argent dorme sous les hangars » : voilà l’idée de We farm up, présentée par son co-fondateur Jean-Paul Hebrard.

Il s’agit d’un site spécialisé dans la location de matériel agricole, entre professionnels de l’agriculture. Depuis fin 2015, sept cents membres se sont inscrits sur www.wefarmup.com et mille matériels sont proposés à la location.

En fin de rencontre, les représentants de CERFrance Alliance Centre ont montré comment le centre de conseil et d’expertise accompagne ses adhérents dans la transition numérique.

Par exemple en simplifiant la collecte et le stockage de documents numériques (factures, bulletins de paie), en proposant des applications et des outils en ligne pour suivre ses parcelles (Farmeo) ou déterminer des prix objectifs (Gephymat), ou en mettant en place une plate-forme partagée qui centralise les différentes données de l’entreprise pour en simplifier le pilotage.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Publicité