Aller au contenu principal

C’est comme à la maison au pique-nique du Vigneron indépendant

Il y avait comme un air de vacances en ce dimanche 24 mai. Le soleil rayonnait, les oiseaux chantaient et il faisait bon flâner dans l’herbe. C’est avec un verre de bienvenue que Valérie Forgues, du domaine de La Méchinière à Mareuil-sur-Cher, a reçu les pique-niqueurs venus déguster ses vins lors de l’événement national « Pique-nique chez le Vigneron indépendant ».

Le 24 mai à Mareuil-sur-Cher. En fin de journée, Valérie Forgues a proposé une dégustation de ses vins.

Une quarantaine de personnes s’est installée sur de grandes tablées. Certains convives avaient tout préparé : couverts en plastique, eau, taboulé, salade de riz, tomates cerise et fraises pour le dessert. D’autres, un peu moins précautionneux, ont profité de la présence de la boucherie La Coccinelle pour se confectionner un repas bien alléchant : andouillette, poitrine, merguez, pâté mais aussi fromage de chèvre de la ferme de La Lionnière.

« Sur mes quatre ans de participation, c’est bien la première année qu’il y autant de personnes qui viennent sans couvert ! Ah je m’en souviendrai de ce millésime », s’amuse Valérie Forgues. Pour accompagner ce moment convivial, les invités ont eu le plaisir de goûter un pineau d’Aunis, un côt, un cabernet franc et un rouge tradition nommé « Icône ».

Mais c’était à eux de deviner les cépages puisque rien n’était indiqué sur les bouteilles. « J’aime quand les gens échangent entre eux, parlent des vins sans être influencés », précise la viticultrice en conversion bio depuis 2013 et déclinant les six cépages traditionnels de Touraine.

Le déjeuner a été suivi par une promenade « VitiCastor » sur les bords du Cher à la découverte de la faune.

Vers 16h30, la maîtresse de maison a organisé une dégustation. Cinq cépages en AOC Touraine étaient à l’honneur (pineau d’Aunis, gamay, côt, cabernet franc, sauvignon). Cet échange a été l’occasion pour Valérie Forgues de présenter son domaine qui s’étend sur seize hectares et la vision qu’elle a de son métier : « Mon travail est d’exprimer mon raisin, rien de plus. »

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité