Aller au contenu principal

Alexandre Nioche : « C'est dans un évident souci de cohérence que j'ai accepté de prendre le relais au poste de président de la chambre d'Agriculture du Loiret »

Agriculteur à Rebréchien (Loiret) et Saint-Hilaire (Essonne), Alexandre Nioche a pris la présidence de la chambre d'Agriculture du Loiret depuis la mi-mars, à la suite de la démission de Jean-­Marie Fortin.

© Horizons

Il n'avait pas imaginé un jour occuper cette place, pourtant, il l'assure, il mènera cette mission à bien avec envie et détermination. Après la démission de Jean-Marie Fortin de son poste de président de la chambre d'Agriculture du Loiret, Alexandre Nioche, jusqu'alors premier vice-président, a accepté d'assurer l'intérim jusqu'aux prochaines élections. Après la tenue d'une session élective le 7 mars, il est officiellement devenu le nouveau président de l'institution loirétaine.

« Je suis agriculteur, natif du Loiret et installé depuis onze ans à la fois à Rebréchien (Loiret) et à Saint-Hilaire (Essonne). Je suis engagé au sein de la chambre d'Agriculture du Loiret depuis cinq ans et c'est dans un évident souci de cohérence que j'ai accepté de prendre le relais au poste de président, souligne Alexandre Nioche. Dans cette tâche, je suis épaulé par deux vice-présidents que sont Jean-François Blechet et Florent Guilloteau. Nous formons un bon trio avec chacun nos appétences de travail pour certains dossiers que nous nous sommes répartis ». Et le nouveau président d'insister : « Nous travaillerons dans l'entière continuité du travail engagé par Jean-Marie Fortin. L'état d'esprit est identique. C'est une année remuante mais nous allons y faire face ».

« Redonner de la compétitivité à nos exploitations loirétaines »

Sur le fond, Alexandre Nioche évoque le travail en cours avec les services de la préfecture autour des enjeux de la simplification administrative. « La crise agricole que nous traversons met en exergue d'importantes difficultés et souffrances qu'il faut traiter. Il est urgent de redonner de la compétitivité à nos 3 000 exploitations loirétaines. C'est un mot qui n'est pas assez pris en compte. Si nos exploitations et nos métiers ne sont pas viables, comment maintenir une agriculture forte et comment attirer des jeunes à l'heure où la problématique du renouvellement des générations est si prégnante ». De même, le nouveau président déplore « un contexte difficile pour les Chambres qui n'ont plus tout à fait la possibilité d'être l'outil de développement qu'elles devraient être ». « Il est de plus en plus difficile d'accompagner l'agriculture dans son développement et de créer de nouvelles filières par exemple, regrette-t-il. Malgré tout, nous sommes très attachés au fait de conserver par exemple des Groupements de développement agricole (GDA) et un Comité de développement horticole (CDHR) qui soient fédérateurs et porteurs ».

Dans un contexte où la campagne des élections Chambre démarrera prochainement, Alexandre Nioche précise « qu'à ce stade, il n'envisage pas de conduire la prochaine liste ». « Mon ambition est de placer la chambre d'Agriculture dans les meilleures dispositions et dans une situation la plus saine possible pour la future équipe », souligne-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité