Aller au contenu principal

Agronomie
Chambre et Valfrance : une plateforme technique complète en six pôles

La chambre d’Agriculture de région Île-de-France et Valfrance ont proposé une plateforme technique commune le 8 juin à Iverny (Seine-et-Marne) articulée autour de six pôles.

Plus de deux cents exploitants agricoles — un chiffre en léger retrait en raison du contexte sanitaire actuel — étaient présents sur la plateforme technique de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France commune avec Valfrance, mardi 8 mai à Iverny (Seine-et-marne), sur des parcelles exploitées par Pascal Vecten.

 

9 cultures, 62 essais et 3 208 micro-­parcelles, tels sont en résumé les grands chiffres qui caractérisent cette plateforme composée de six grands pôles : betteraves, orge de printemps et tassements, blé, préservation de l’environnement, oléoprotéagineux, maïs-sorgho.

Répartis en différents groupes, les participants ont découvert les essais variétés, désherbage, maladies… mais également ceux ayant trait à l’interculture et le semis des couverts. « Notre objectif est d’être borderline pour voir jusqu’où aller dans la technique de destruction des couverts et la gestion des repousses », souligne la conseillère grandes cultures du nord Seine-et-Marne, Louise Van Cranenbroeck.

« Ensemble pour le bien des agriculteurs »

Parmi les stands, l’accent était mis sur le réseau des balances connectées et la nouvelle offre de services de la chambre d’Agriculture qui va se mettre en place concernant l’apiculture. De plus, alors qu’on s’oriente vers le zéro insecticide de stockage, et alors que la coopérative Valfrance a mis en place un plan d’accompagnement des exploitants agricoles pratiquant le stockage à la ferme, une entreprise (Agriconsult) proposant une alternative zéro insecticide dans les silos présentait son outil. Par ailleurs, une réflexion est menée au sein de la coopérative pour acquérir un mini-frigo portable pour refroidir les céréales afin de pratiquer des tests à la ferme.

« Cet événement est important pour la coopérative. C’est sa seule plateforme. La faire en commun avec la chambre montre que nous sommes capables de travailler ensemble pour le bien des agriculteurs », souligne le directeur de Valfrance, Laurent Vittoz. Autre fait marquant de cette plateforme, la présence d’une délégation des Grands moulins de Paris, venue avec une vingtaine de leurs clients boulangers. Le but : faire comprendre à ces artisans, le métier d’agriculteur et ce que la coopérative met en place pour produire plus propre et coller aux normes agro-environnementales et aux demandes de la société. En retour, des représentants de Valfrance iront visiter les Grands moulins et rencontrer des boulangers qui leur expliqueront leurs besoins.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité