Aller au contenu principal

Agronomie
À Champcenest, une plateforme dédiée à l'agriculture de conservation

La chambre d’Agriculture, en association avec la coopérative agricole de Beton-Bazoches (Seine-et-Marne), a proposé le 15 juin à Champcenest (Seine-et-Marne) une plateforme sur l’agriculture de conservation, une première.

Double première pour la plateforme technique de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France qui s’est déroulée mardi 15 juin au matin sur des parcelles exploitées par Pascal Capouen, à Champcenest (Seine-et-Marne). D’une part, elle était axée sur un thème innovant, l’agriculture de conservation, afin de répondre aux agriculteurs engagés dans ces techniques et montrer aux novices ce qui peut se faire. D’autre part, elle était mise en place avec la coopérative agricole de Beton-Bazoches (Seine-et-Marne). Une cinquantaine d’exploitants sont ainsi venus découvrir les essais variétés de couverts, les conséquences sur le sol de cette technique avec une fosse creusée dans un sol limoneux et drainé ainsi que sur les cultures. Cette fosse commentée par les deux pédologues de la chambre d’Agriculture a suscité un fort intérêt chez les participants, en analysant le cheminement des racines par exemple. Concernant la biodiversité, la conseillère ­Marlène Moity présentait une vitrine de couverts Maec (Mesures agro-­environnementales et climatiques) et de mélanges utilisés par la Fédération des chasseurs de Seine-et-Marne (FDC 77). L’objectif était de mettre en avant des mélanges et des espèces favorables à la biodiversité dans le cadre de Maec, des bandes fleuries, de bords de chemins, de jachères SIE (Surface d’intérêt écologique), de Ciff (Culture d’intérêt faunistique et floristique) ou encore d’intercultures pour favoriser la biodiversité fonctionnelle, les auxiliaires des cultures, la petite faune sauvage et apporter des ressources mellifères aux abeilles domestiques. C’était l’occasion pour la nouvelle conseillère apiculture de la chambre d’Agriculture, Candice Laroche, de présenter le réseau des ruches connectés. Claude Feraud, coordinateur du service technique de la FDC 77, présentait aussi son semoir de bordure de champ et a rappelé que la fédération s’implique dans les gestions de l’espace et mise sur des synergies locales entre chasseurs et agriculteurs en cofinançant des aménagements.

Essais couverts

Côté blé tendre d’hiver, des essais fertilisation menés avec un nouveau protocole ainsi que l’implantation et la gestion des couverts permanents étaient au programme. Un essai portait sur la comparaison d’application de produits dans le but de maîtriser la prolifération du trèfle dans le blé, pour limiter la concurrence et optimiser le potentiel de rendement du blé, tout en maintenant le couvert associé pour qu’il se développe à l’issue de la récolte. Ainsi le sol n’est jamais nu.

Les deux autres essais ont le même but tout en testant des dates de semis et des espèces de couverts différents entre épis 1 cm et récolte, afin que le couvert soit implanté en évitant la sécheresse d’après moisson qui sévit depuis quelques années.

Enfin, le conseiller agricole du secteur, Xavier Drouin, présentait sous forme de panneaux les expérimentations menées à l’automne en colza sur la gestion des pailles, les associations et engrais starter et la gestion du désherbage et des couverts. Cette plateforme était aussi l’occasion de mettre en avant le réseau Dephy-Ecophyto. En début d’après-midi, une visite spécifique était réservée aux producteurs d’eau du secteur et à l’Agence de l’eau Seine-Normandie, avec de riches échanges avec les équipes de la chambre d’Agriculture sur la base des expérimentations.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité