Aller au contenu principal

Cheptel et changement climatique vu par le GDS

La question de la gestion sanitaire à l'aune du changement climatique a été abordée lors de l'AG de la section bovine du GDS* d'Eure-et-Loir, le 15 février à Miermaigne.

Jeudi 15 février, à Miermaigne. Clémence Ripeaux, conseillère au GDS*, a expliqué les conséquences possibles du changement climatique dans la gestion sanitaire du cheptel.
Jeudi 15 février, à Miermaigne. Clémence Ripeaux, conseillère au GDS*, a expliqué les conséquences possibles du changement climatique dans la gestion sanitaire du cheptel.
© H.C. - Horizons

Les problématiques de demain pour le cheptel compte tenu du changement climatique sont abordées en seconde partie de l'assemblée générale de la section bovine du GDS* d'Eure-et-Loir, le 15 février à Miermaigne.

Des bâtiments inadaptés

« Les hivers doux et humides peuvent créer des problèmes de santé respiratoire, des étés plus chauds risquent de favoriser les maladies vectorielles et les sécheresses estivales ont un impact sur l'alimentation et l'abreuvement des animaux », pose la conseillère du GDS, Clémence Ripeaux, en préambule de sa présentation.

Elle donne ensuite les signes du stress thermique chez les bovins (langue tirée, recherche de l'ombre, plus de temps debout, moins de rumination, baisse de l'appétit, hausse de l'abreuvement, baisse de la fertilité et de la production) et souligne que « nos bâtiments ne sont pas adaptés à la hausse des températures. La base, c'est l'aération », relève-t-elle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité