Aller au contenu principal

Cheverny, une histoire de famille

Depuis six siècles, le château de Cheverny, en Loir-et-Cher, appartient à la famille Hurault. Demeure privée et habitée, le domaine est ouvert toute l’année au public.

crédit photo : A. Deltour
crédit photo : A. Deltour

Cheverny, c’est avant tout une histoire de famille. Appartenant aux Hurault depuis six siècles, ce château situé en Sologne s’ouvre au public en 1922.

Quand on y pénètre, on ressent la chaleur et le confort d’une demeure habitée et on se laisse entraîner dans le passé et le présent de la famille.

Un berceau d’époque Empire en acajou, un mobilier du XIXe siècle sculpté aux armes de la famille, la robe de mariée de l’épouse de l’actuel propriétaire Charles-Antoine marquis de Vibraye, des portraits et photographies ou un arbre généalogique sont autant d’éléments qui ornent chacune des pièces.

Au gré d’une visite dans le parc de deux mille hectares, il n’est pas rare de croiser le chemin dudit Charles-Antoine de Vibraye, allant, par exemple, de ses appartements à son bureau.

Active dans la vie de son territoire, cette famille ne serait pas ce qu’elle est sans sa passion pour la vénerie et la chasse à courre.

La centaine de chiens anglo-français tricolores marqués aux ciseaux du V comme Vibraye fait partie intégrante de la famille.

Depuis une quinzaine d’années, un nouveau personnage a été adopté. Il s’agit du célèbre reporter, Tintin, dessiné par Hergé.

Ceci n’est pas le fruit du hasard : l’auteur s’est inspiré de Cheverny — en lui ôtant simplement les deux ailes — pour créer le fameux château de Moulinsart.

Dès 1943, il deviendra ainsi le port d’attache du capitaine Haddock, de Tintin et Milou, du professeur Tournesol et, bien sûr, de Nestor, le majordome.

Une exposition permanente est aujourd’hui installée au domaine.

Visiter le château de Cheverny devient alors une grande aventure en famille, entre passé historique, souvenirs d’enfance et traditions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité