Aller au contenu principal

Chez Marionnet, on cultive in vitro

Lors du congrès national des producteurs de légumes, l’entreprise Marionnet a ouvert ses portes à une vingtaine d’agriculteurs français pour présenter son travail sur la culture in vitro.

Dans le cadre du congrès des producteurs de Légumes de France, une vingtaine d’agriculteurs venus de différentes régions de France (Nord-Pas-de-Calais, Sarthe, Vendée, etc.) a visité l’entreprise Marionnet, située à Soings-en-Sologne, le jeudi 20 novembre. Cette pépinière, ancrée dans le paysage solognot depuis le début du vingtième siècle, s’est développée au fil des ans.

« Déjà en 1905, mon grand-père avait quarante hectares d’asperges en production », explique Jacques Marionnet, directeur de l’entreprise. Les producteurs ont découvert l’histoire de la pépinère, ses évolutions et innovations, et ses locaux, notamment le laboratoire de culture in vitro, l’un des premiers de France. Après le développement de la culture in vitro pour la fraise dans les années 1970, la société élabore un travail in vitro sur le palmier dattier depuis les années 1990 pour éviter le développement d’un champignon. Ce projet s’effectue en collaboration avec le CNRS d’Angers.

Le palmier représente aujourd’hui 75 % de l’activité du laboratoire in vitro pour une production de 150 000 plants envoyés dans un laboratoire à Abou Dabi. La fraise occupe les 25 % restants pour une production de 750 000 plants par an. La culture in vitro, pratiquée par l’agronome Jacques Javouhey depuis trente ans chez Marionnet, reproduit une plante identique et assainie grâce au méristème se trouvant dans le bourgeon, indemne de tous les parasites connus.

La visite s’est terminée par la présentation de l’atelier dans lequel les plants sont triés  à la main et sur une des parcelles de l’exploitation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité