Aller au contenu principal

Cinquante bougies pour le réseau des PNR

Le réseau des Parcs naturels régionaux a fêté ses cinquante ans.

Le 1er mars 1967, le général de Gaulle signait le décret de création des Parcs naturels régionaux. Cinquante ans plus tard, le réseau compte cinquante-et-un parcs et a fêté dignement ce demi-siècle d’existence.

À Paris, un village éphémère a été installé durant quelques jours à Bercy village. Chaque entité a pu y promouvoir la diversité de ses patrimoines naturels, gastronomiques, artisanaux et culturels.

Autour d’un grand marché de produits régionaux, les parcs ont également animé de nombreux ateliers et jeux.

Outre cet événement grand public, un rendez-vous plus institutionnel a eu lieu jeudi 12 octobre au conseil régional d’Ile-de-France. La présidente de la région, Valérie Pécresse y a reçu notamment le président de la fédération des PNR, Michaël Weber, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et le président délégué des régions de France, François Bonneau.

Ensemble, ils ont signé une déclaration conjointe« pour rappeller le lien entre l’Etat, les régions et les parc s » a souligné François Bonneau : « Cet anniversaire est l’occasion de souligner l’importance de maintenir une unicité dans les stratégies et les politiques menées au sein des parcs ».

Rappelons qu’en 2016, les parcs ont vu leur cadre renforcé en étant désignés opérateurssur la biodiversité.

Lors de cette matinée anniversaire, la présidente de la région Valérie Pécresse a pris des engagements forts pour les quatre parcs du territoire francilien (Haute Vallée de Chevreuse, Gâtinais français, Vexin français et Seine-Oise) en annonçant qu’elle prendrait en charge, dès 2018, la part de financement assumée aujourd’hui par les départements de grande couronne.

« Les moyens consacrés aux PNR franciliens augmenteront 55 % », a t-elle également annoncée. Au total, ce sont quarante millions d’euros qui seront dédiés à l’action des parcs sur les trois prochaines années.

Valérie Pécresse veut ainsi rappeler son attachement fort à ces entités, « véritable laboratoire d’un développement équilibré et durable ».

Marine Guillaume

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité