Aller au contenu principal

Clic, clac ! La maladie est dans la boîte

Farmerlabs ambitionne d’accélérer le conseil agronomique grâce à la reconnaissance automatique des maladies des plantes.

Châteaudun, le 16 mai. Guillaume Dechambre a créé une application qui reconnaît les maladies des plantes.

L’ambition de Farmerlabs est d’introduire l’intelligence artificielle dans les champs, selon son créateur, Guillaume Dechambre. Fils d’un agriculteur des Landes et ancien auditeur financier pour le groupe Cap Gémini, il invente en novembre 2016 une application pour reconnaître les maladies des plantes à partir de photos prises à partir d’un smartphone.

Pour l’instant, le concept est éprouvé sur la tomate et le maïs.

Pour augmenter les performances de son application, Guillaume Dechambre et son associé Mathieu Garrigues, docteur en traitement de l’image, travaillent avec un négoce de l’Est de la France et avec la chambre d’agriculture d’Eure-et-Loir.

Il vient de rentrer aux Champs du possible à Châteaudun pour bénéficier d’une incubation.

Reconnaître une maladie, on y arrive très bien à l’œil. Mais l’intérêt de cette application est surtout d’accélérer les diagnostics.

Farmerlabs travaille déjà à l’utilisation de photos prises à partir de drones ou imagine implanter des capteurs directement sur les machines agricoles.

« Nous cherchons des partenaires, parce que notre application apprend d’elle-même à partir de bases de données massives », explique Guillaume Dechambre.

Son idée est plutôt de travailler avec des organismes de conseil plutôt que directement avec l’agriculteur. « C’est là où l’accélération du diagnostic prend tout son sens, surtout s’il est associé à une expertise déjà en place », reprend l’entrepreneur.

Lors de son lancement, programmé début 2018, Farmerlabs ambitionne un taux minimal de fiabilité de 85 %, ce qui est une bonne base pour de l’intelligence artificielle de ce type.

Farmerlabs bénéficie déjà d’une autre incubation, à ParisTech Entrepreneur (Télécom Paris) et de fonds d’amorçage de la ville de Paris et de Télécom. 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité