Aller au contenu principal

Complétement timbrée, la vache !

La Poste édite aujourd’hui un carnet de timbres consacrés aux races bovines à petit effectif.

En plein durant le Salon de l’agriculture, La Poste émet un carnet de timbres valorisant les races bovines peu connues en France. Celles que l’on appelle chez les techniciens, les races à faible effectif. Parmi elles, on trouve l’Armoricaine sur fond de côtes bretonnes, la Pyrénéenne casta (qu’on appelle aussi race bovine d’Aure et de Saint-Girons), la blanche Mirandaise et la noire Bordelaise, les jolis noms de maraîchine ou de ferrandaise, etc. En tout, si on compte la couverture du carnet, treize races sont représentées pour cette édition.

L’Institut de l’élevage a été associé à cette émission. Il y voit l’occasion de valoriser auprès du grand public son travail de préservation de la biodiversité animale. Les techniciens se sont particulièrement attachés à valider auprès des graphistes et de la créatrice des images, Mathilde Laurent, la teinte des robes et la morphologie des animaux. Par ailleurs, la Fédération des parcs naturels régionaux s’est associée à cette émission puisque les races à petits effectifs sont parfaitement adaptées à leur région. Elles sont un symbole du lien entre l’économie et le territoire rural.

Depuis 2013 et encore pour trois à quatre ans, chaque année, La Poste valorise le partimoine vivant grâce à un carnet de timbres. L’année dernière, les chevaux de trait avaient inauguré la série.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité