Aller au contenu principal

Concours général : Éric Loeltz présente deux agnelles

Éric Loeltz, éleveur en Seine-et-Marne, s’apprête à participer au concours général agricole ovin. Il présente deux agnelles de race Bleu-du-Maine nées sur son exploitation.

La Chapelle-Gauthier, jeudi 12 février. Eric Loeltz présente ses deux agnelles de la race Bleu-du-Maine qu’il présentera lors du concours général et que les visiteurs du salon de l’agriculture pourront admirer.
La Chapelle-Gauthier, jeudi 12 février. Eric Loeltz présente ses deux agnelles de la race Bleu-du-Maine qu’il présentera lors du concours général et que les visiteurs du salon de l’agriculture pourront admirer.

« Cette année, je participe au concours général agricole catégorie ovine avec deux agnelles nées sur l’exploitation, ce qui est beaucoup plus valorisant qu’avec un bélier acheté chez un tiers », note Éric Loeltz, éleveur de moutons de race Bleu-du-Maine à La Chapelle-Gauthier.

Habitué du concours général, il a décroché sa qualification pour le concours général 2016 lors du concours spécial de la race en 2014 au Mans (Sarthe) où il a reçu le troisième prix dans la catégorie famille par le père (agnelles, antenaises et bélier).

Il a choisi les deux agnelles de sa troupe présentant des caractéristiques similaires. Elles ont aussi obtenu la meilleure note (84) lors du pointage effectué dans le cadre de leur inscription par l’Upra de la race.

L’éleveur prépare déjà ses agnelles. « J’ai essayé de les laver mais ce n’était pas concluant. Je viens donc d’acheter un shampooing sec et une brosse à chien. En effet, j’ai beaucoup de difficulté pour obtenir une laine de la même couleur qu’en Mayenne, berceau de la race. Or le jury est sensible à ce point. Je pense que cette problématique s’explique par leur climat plus océanique qui permet aux troupes de rester plus longtemps à l’extérieur. Cette année, l’automne et l’hiver ayant été plus cléments, je pense que je serai moins pénalisé sur ce point », raconte Eric Loeltz avec passion.

Un important travail de dressage est aussi à mener avec ses agnelles qui sont jeunes et peu dociles.

Ce vendredi 26 février, il prendra la direction de Paris avec ses agnelles et celles d’un collègue meusien où les visiteurs pourront les admirer. Lundi 29 février, il les mènera avec fierté sur le ring où elles seront notées par le jury. « Concourir, c’est un plaisir personnel. Tous les éleveurs ne vont pas à Paris. C’est aussi une excellente publicité pour la vente de mes agnelles et de mes béliers même si la clientèle regarde beaucoup Internet maintenant ».

L’éleveur sera présent avec ses animaux tout au long de la semaine. Deux stagiaires l’accompagneront.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité