Aller au contenu principal

Concours IDFood : l’innovation alimentaire en Île-de-France récompensée

L’innovation alimentaire au sein des entreprises franciliennes était à l’honneur lors de la remise des prix du concours IDFood 2020 le 9 septembre à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

« La gastronomie, c’est du bien-être, du plaisir et de la santé. Nous devons redonner du sens à l’alimentation en misant notamment sur l’éducation  », a souligné Raphaël Haumont, co-créateur avec Thierry Marx du Centre français de l’innovation culinaire et dirigeant de la chaire universitaire à Paris-Saclay «  cuisine du futur  » lors de la finale du concours de l’innovation alimentaire de la région Île-de-France, IDFood, dont il était le parrain.
En préambule, des lauréats du concours 2018 ont témoigné de l’impulsion que leur a apportée ce concours pour aller plus loin et se développer.
Lors de cette finale, mercredi 9 septembre, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), au siège du conseil régional d’Île-de-France, les quinze finalistes ont tour à tour présenté leur produit ou concept en 5 minutes devant les membres du jury, présidé par Babette de Rozières, conseillère régionale déléguée spéciale à la Cité de la gastronomie de Rungis, avant de répondre à leurs questions.
Animée par Mikaël Duval, la cérémonie de remise des prix a été ouverte par Gérard Hébert, président d\'Île-de-France Terre de saveurs, qui a notamment rappelé que «  l’alimentation est au cœur des enjeux de notre société. C’est pour cela que notre concours porte les valeurs de \'\'manger sain, mieux et local\'\'  ». Cinq trophées et cinq prix spéciaux ont été remis en présence des différents partenaires (lire ci-dessous).
L.G.-D.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Publicité