Aller au contenu principal

Concours Miss France agricole junior : « J’ai à cœur de défendre l’agriculture et de mettre en avant tous les jeunes passionnés »

Fille d'un éleveur laitier seine-et-marnais, Océane Ney participe au concours de Miss France agricole dans la catégorie junior.

Océane Ney.
© DR

Alors que le concours de Miss France est à la Une de tous les médias, Océane Ney a choisi de concourir au titre de Miss France agricole junior afin de porter haut les couleurs de l’agriculture, et plus particulièrement de l’élevage seine-et-marnais.

Âgée de 17 ans, cette fille d’éleveur laitier de Vaudoy-en-Brie, dont le lait est destiné à la fabrication de brie de Meaux et de Melun AOP, a grandi au milieu des animaux. « En tant que fille d’éleveur, j’ai pu vivre durant toute mon enfance le quotidien sur l’exploitation, ce qui m’a permis de développer un réel attachement pour ce métier. Je suis très investie dans le suivi du troupeau de vaches et j’apprécie de travailler au contact des animaux. L’élevage mérite d’être valorisé. Le travail est certes contraignant mais il faut persévérer pour surmonter les difficultés et pouvoir vivre de son métier », explique la jeune femme qui, après son bac général (spécialités mathématiques et sciences économiques et sociales) au lycée de Rozay-en-Brie, a eu envie de rester dans le domaine agricole. Actuellement en première année de BTSA Acse* au Chesnoy (Loiret), cette passionnée d'élevage, notamment laitier, peut-être par atavisme familial — son frère, lui, est plus porté sur le machinisme —, effectuera un stage de neuf semaines en Normandie dans une exploitation qui fait de la transformation en yaourts et deux semaines dans une organisation professionnelle agricole.

Alors qu’il y a plein de jeunes passionnés par l’agriculture qui veulent en faire leur métier, Océane Ney a décidé de se présenter au concours de Miss France agricole. Ce dernier existe depuis plusieurs années et est ouvert aux étudiants, apprentis, lycéens de l’enseignement agricole et aux salariés de l’agriculture. L’élection se déroule uniquement sur Facebook.

« J’ai à cœur de défendre l’agriculture et de mettre en avant tous ces jeunes qui comme moi sont passionnés par ce métier », souligne Océane Ney qui fait partie de la cinquantaine de candidates dans la catégorie junior (mineures).

Pour participer, elle a dû envoyer sa candidature avec une photo en développant ses convictions et ce qu’elle voulait défendre. À l’issue des votes par le grand public, qui s’achève le 10 décembre, les vingt premiers de chaque catégorie seront sélectionnés. Un jury composé d’acteurs du monde agricole les départagera.

Les résultats seront promulgués le 17 décembre, le même jour que ceux de Miss France.


*Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole.

Voter

Pour soutenir Océane, votez avant ce samedi 10 décembre au soir sur la page Élection Miss et Mister France agricole. Il suffit d’un petit like et de partager son portrait pour mettre en avant l’élevage seine-et-marnais.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité