Aller au contenu principal

Congrès FNSEA : la culture de la gagne

Un groupe de vingt-cinq Loir-et-Chériens a assisté au congrès de la FNSEA le 29 mars à Tours. Le président de la FDSEA revient sur cet événement.

Le 29 mars à Tours. Christiane Lambert, 
présidente de la FNSEA, s’est prêtée au jeu de la photo de groupe avec toute l’équipe de la FDSEA de Loir-et-Cher.

Lors du 72e congrès de la FNSEA, plus de mille responsables agricoles étaient rassemblés pour réfléchir à l’avenir et exiger une politique prospective pour leur secteur d’activité et leur pays.

Parmi eux, vingt-cinq Loir-et-Chériens ont fait le déplacement à Tours. Un congrès offensif sur le plan syndical, destiné notamment à développer dans le réseau « la culture de la gagne ».

En vue des élections aux chambres d’Agriculture prévues début 2019, et des nombreux sujets syndicaux annoncés, la FNSEA avait notamment fait venir Marc Lièvremont, ancien entraîneur national de rugby, afin de développer cette culture de la gagne dans le réseau.

Face au ministre, la présidente de la FNSEA a présenté les inquiétudes, les colères et les solutions des agriculteurs de la FNSEA.

Mais si, sur l’épargne de précaution, la réduction des normes ou la construction des prix, le Gouvernement a pris des engagements, il ne semble pas avoir pris la mesure de la crise qui touche les zones intermédiaires, ou des dangers liés à l’ouverture des marchés notamment avec le Mercosur ou le Ceta.

Pour le Loir-et-Cher la réforme des zones défavorisées simples reste largement positive, mais l’absence de solutions en matière d’énergies nouvelles, de stockage de l’eau ou d’assurance est inquiétante pour le développement de notre agriculture et la nécessaire recherche de compétitivité. À ce jour, l’agriculture ne semble toujours pas être une priorité du Gouvernement.

En revanche le congrès a fait la démonstration que nous pouvons compter sur une présidente et une équipe pugnaces, déterminées et entièrement mobilisées au service des adhérents de tous le réseau FNSEA.

Notre implication, notre soutien peuvent leur donner la force d’infléchir les politiques françaises et européennes.

Florent Leprêtre, président de la FDSEA de Loir-et-Cher

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité